si un verre a moitié vide =1 verre a moitié plein ,alors 2 verres a moitié vide= 2 verres a moitié plein ,donc peut on dire que un verre vide = 1 verre plein?

  • 15/20
  • proutprout
  • Le 11/02/2009
11.5/20
Non malheureux ! tu as divisé par 0 (un verre vide) !
11/20
oui, et plus il y a de gruyere plus il y a de trous, or plus il y a de trous, moins il y a de gruyere.
10/20
merde mon verre est vide !
et tu simplifie les moitiés comme ça?...
11/20
non tu t'es gouré dans ton équation...
10.5/20
non 2 verres a moitié plein = 1 verre plein
11.5/20
et 2 verres a moitié vide = 1 verre plein donc 1 verre plein = 1 verre plein CQFD
9.5/20
je refais toute l'équation 1vmp = verre moitié plein et vmv verre moitié vide et vp = verre plein 1vmv=1vmp 2vmv=2vmp 1vp=1vp et non 1vv=1vp
9.5/20
oula ça a posté n importe quoi attention le serveur flanche ! ^^
10.5/20
Ca s'appelle la démonstration par l'absurde !!!
10/20
Et apparemment, il y en a qui ont bien testé la chose...les verres se sont bien vidés, on dirait! :D
10/20
Donne ton plein je t'en ferai un vide!
9.5/20
quand mon verre est plein, je le vide, et quand il est vide, je le plains.
9/20
Cette réflexion est cependant très juste. Oo
Pas mal le raisonnement... *à ressortir*
9.5/20
A la vôtre!...je crois que Sisi a raison.lol.
10/20
Un verre à moitié plein, OK.
Un verre à moitié vide, OK.
Mais là où ça se complique, c'est si la moitiée vide se situe en dessous de la moitiée pleine ?!?!?!
Oh oh !!! Ok je vais reprendre un verre, ça va me calmer sur la connerie.
9.5/20
@ jeckelking : tu n'as pas vu que ton verre était plein ? Le curacao est resté bloqué sur le rhum blanc qui était plutôt serré...
13/20
Ben on comprend pourquoi les alcooliques ne se rendent pas comptent de ce qu'il boivent... :s
10/20
Un syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu'Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels, or les Grecs sont des hommes, donc les Grecs sont mortels est un syllogisme ; les deux prémisses (dites « majeure » et « mineure ») sont des propositions données et supposées vraies, le syllogisme permettant de valider la véracité formelle de la conclusion.

Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse, est un raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique, mais qui en réalité n'est pas valide

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC