Est-ce que si je me trompe en disant quelque chose de faux, je dis quelque chose de vrai ?

11/20
toute altération de la vérité est punie de 3 ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende.
çà c'est vrai.
quand est-ce-que nos politicien respecteront-ils la loi?
Possible, mais tu l'as pas fait exprès, y'a une nuance, la tu dit un truc du genre (selon le cas): Nan, c'etait pour voir si tu suivait...

ou

Heureusement que je suis la...

(ouf l'honneur est sauf)
11/20
Voir le programme de Terminale de philo (en france), plus particulièrement le sujet : "La vérité"...
On retiendra particulièrement que la vérité est à la fois objective et subjective :
- objective car si une chose est vraie, elle l'est pour tout le monde,
- subjective car si l'on crois une chose fausse, alors elle est vraie pour nous.
Ainsi, dire quelque chose de faux en pensant que c'est vrai n'est pas mentir, puisque l'on ne dit pas délibérément quelque chose de faux... En revanche, si c'est vrai pour nous, ça n'est pas moins faux de manière objective, et donc la réponse à ta QALC est : non.
Ensuite, j'ai pas forcément bien compris mon cours de philo l'année dernière et donc je peux me tromper...
10/20
Hou là, Dynamite, tu fais fumer les cerveaux!
Attention ça va exploser!
10.5/20
Faux voir...
10/20
je crois qu'en disant quelque chose de faux tu peux dire autre chose de faux, mais pas forcément quelque chose de vrai.

Y'a des branchés philos?
10/20
Le truc c'est que tu n'as pas besoin de te tromper...

Bon pour ceux qui n'aiment pas se prendre la tête, passez votre chemin !

Tu peux tout à fait dire quelque chose de faux d'un certain point de vue mais vrai dans un autre point de vue ! (en logique on dit satisfait dans un modèle mais pas dans un autre)

Exemple : la proposition 1+1=0 est fausse du point de vue des nombres entiers naturels que l'on connait. Pourtant elle est vraie dans un corps fini à deux éléments (il suffit de ne considérer que les nombres pairs que l'on définit comme valant 0 et les nombres impairs que l'on définit comme valant 1. Avec cet ensemble de deux nombres, on peut faire des additions, des multiplications tout celà de manière parfaitement cohérente) Dans ce corps de nombres, 1+1=0 signifie tout simplement impair+impair=pair et sa marche toujours avec les entiers naturels.

Pas convaincu ? Autre exemple, géométrique :
Par un point ne peut passer qu'une droite parallèle à une droite donnée.
Vrai en géométrie euclidienne (dans le plan ou l'espace, tant qu'il est "plat") et faux en géométrie non-euclidienne (courbe) comme sur une sphère (pas de parallèles) ou sur une selle a cheval (une infinité de parallèles).

Maintenant que j'ai bien cassé l'ambiance, une petite cerise :
Si l'on considère (par erreur ?) vrai quelque chose de faux (autrement dit qu'on accepte une proposition ET son contraire), alors on peut montrer toute proposition et son contraire ! Si 1+1=0 (dans les nombres naturels) alors je suis le pape !
10.5/20
mais surtout, est-ce que si je me trompe en disant quelque chose de con, suis-je si intelligent que ça?
10.5/20
qalc car si tu dis quelque chose de faux, forcément tu te trompe
10/20
Comme le dit si bien Fox Mulder, la vérité est ailleurs...
10/20
Si je dis que je mens, suis-je menteur?
10/20
le chat

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC