Si rien ne colle au téflon, comment l'a-t-on collé à la poêle ?

  • 17/20
  • JulieJulie
  • Le 15/11/2012
11/20
On ne l'a pas collé à la poêle, c'est la poêle qui est faite en téflon
15/20
Out d'abord un peu d'histoire, parce que celle du Teflon vaut le coup d'être contée. Le fameux anti-adhérent a été découvert accidentellement en 1938, par un employé de Dupont de Nemours avait oublié un récipient contenant du fréon dans un congélateur. Le fréon s'est alors transformé en poudre compacte blanche. Le polytétrafluoroéthylène (à vos souhaits!), qui sera plus tard rebaptisé Teflon, était né.

Isolant électrique, résistant à de haute températures, le polytétrafluoroéthylène est aussi une matière qui se mélange très peu aux autres molécules. C'est pour cela que rien n'y adhère. Et c'est pour cela qu'il a fallu attendre 1956 pour que l'on trouve un moyen de le coller à la poêle. Presque accidentellement, à nouveau!

Marc Grégoire est pêcheur, mais aussi ingénieur à l'Office national d'études et de recherches aéronautiques, chargé de la recherche sur le Teflon en France. Il a un jour l'idée d'enduire les anneaux de sa canne à pêche du fameux produit, afin de diminuer les frottements avec le fil. L'essai est probant. Il revient à la maison aussi fier que s'il avait attrapé un espadon, et parle de son invention à Madame. Avec tout le bon sens de la ménagère de moins de 50 ans, elle lui réplique que ce serait surtout pour ses poêles qu'il y aurait besoin d'anti-adhésif.

Ni une ni deux, avec son ami chimiste Louis Hartman, Marc Grégoire se met au travail. Ils achètent une poêle en aluminium et lui font subir un traitement chimique créant des micro-bosses et des anfractuosités permettant aux molécules de polytétrafluoéthylène de s'accrocher. Le tour est joué! La fameuse molécule incollable a mordu à l'hameçon!

Les procédés de fabrication sont brevetés (comme le caca-cola lol ) mais il y a quelques pistes: une des possibilités serait que, d'abord, on sable le fond de la poêle afin de le rendre rugueux. Ensuite, on enduit la surface d'un apprêt spécial. Finalement, on applique le Teflon sur l'apprêt. Même si ses molécules ne se combinent pas chimiquement au métal, il est tout de même possible de le faire adhérer mécaniquement, c'est-à-dire en faisant en sorte qu'il s'introduise et s'agrippe dans les petites fentes et crevasses à la surface de la poêle, créées par le sable.

Une autre hypothèse: On dépose des polymères en plusieurs couches sur le métal. On commence par un polymère qui adhère bien au métal et qui ressemble vaguement au Teflon. La seconde couche est un autre polymère qui adhère au polymère de la couche précédente, mais qui ressemble plus au Teflon. On fait ces applications jusqu'à ce que l'on applique le Teflon.

On vent aujourd'hui plus de 30 millions de produits estampillés Teflon par an dans le monde. C'est tellement pratique! Un bémol toutefois: l’Agence pour la protection de l’environnement américaine (EPA) a conclu dans une étude de 2005 que le Teflon serait cancérigène, non biodégradable et présent dans le sang de 90% des utilisateurs. Néanmoins, il semblerait que seuls des oiseaux en cage aient été mortellement intoxiqués.

Ce qui amène à la conclusion suivante: si vous utilisez du Teflon ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux. Ou faites les revenir à la vie à la poêle. Sur ce, il s'en va se faire cuire un œuf. Sur une pierrade, c'est plus sain!
14/20
Avec du sperme d'autruche

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC