De quoi meurt-on quand on meurt de vieillesse?

  • 12.5/20
  • NalcNalc
  • Le 05/02/2012
Ben ... de vieillesse.
18.5/20
Ben...D'un arrêt du coeur.
On ne peut pas mourir de vieillesse.

Ah en fait si:
-La vieillesse c'est dans la tête.
-Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir.
-mort: arrêt de fonctionnement du cerveau.

Donc vieillesse: perte d'espoir dans la vie.

Mourir de vieillesse:arrêt du cerveau dû à la perte d'espoir dans la vie, donc vieillesse dans la tête, c'est-à-dire le cerveau.

En clair, quand le cerveau perd l'espoir, il vieillit, puis quand il n'y a plus du tout d'espoir, il n'y a plus du tout de vie.
12/20
Ben ... j'ai rien à dire les gars, j'fais juste comme vous
8/20
Heu d'autre question comme ça ?
@Muse: je dirais même plus d'un arrêt de vie.
11/20
On meurt de mort ou des suites de son décé...
De décomposition
14/20
On meurt de la vie. Mais c'est pas grave parce que quand on est mort c'est pour la vie.
@philo: exact, ça ressemble un peu au point de vue d'Epicure (d'ailleurs sur ce point je pense comme lui).
10.5/20
@ Gloomi, oui c'est ça : un arrêt de vie, ce qui rejoint ce que nous a écrit Tenk.
Je vous offre (Même si c'est un peu long) ce que disait Mac Arthur:
La jeunesse n’est pas une période de la vie,
elle est un état d’esprit, un effet de la volonté,
une qualité de l’imagination, une intensité émotive,
une victoire du courage sur la timidité,
du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années :
on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.
Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande
comme l’enfant insatiable : Et après ? Il défie les événements
et trouve de la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages
de la nature, de l’homme et de l’infini.

Si un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme
et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

A part le passage sur Dieu j'adhère à ce qu'il dit.

Ni Dieu ni maître, mais là c'est un autre débat.....
11/20
Re moi, je continue à réfléchir.....
Ben oui!!!
Ceci dit c'est quand même bien de mourir car je ne me verrai pas être éternelle, il vient un moment ou on peut dire stop.
Et puis il faut laisser de la place aux autres.
9/20
Nalc: N... à la con.

J'ai beau chercher, je n'arrive pas à trouver un mot en rapport avec la question.

Avis aux amateurs...
La vieillesse est due à la dégénérescence des organites qui permettent la "vie" des cellules. C'est pourquoi, lorsqu'on vieillit, on perd certaines capacités (vue, ouïe, mémoire,...) jusqu’à une mort presque complète d'un élément vital (coeur, cerveau,...)
10.5/20
D'usure...
10.5/20
"vous avez été banni du monde des vivants, motif: trop tard!"
11/20
D' un manque de pouvoir-vivre.

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC