Est-ce que les québecois ont vraiment l'impression que c'est nous qui avons un accent ?

11.5/20
demande aux marseillais
RALc
10.5/20
@Demoniya: s'Pâs Biein de s'moquai des quebécoais....
Bien sûr qu'on a un accent! On en a tous un!
Il n'y a pas seulement les accents nationaux (Suisse, Québécois, Belge) mais aussi les accents régionaux...dont l'accent qu'on entend à la radio et à la télé, et qui est loin d'être le plus harmonieux!
Demande un peu aux Toulousains ce que signifie "accent plat", et aux Marseillais ce qu'est l'"accent pointu"...
10.5/20
Je me moque mais j'adore les québécois. Et je peux parler avec mon accent vosgien... lol
14.5/20
Chez nous en alsasssse on a pas d'accent !!
9/20
Faudrait "dmiiiinder à RR'né"
6/20
ben oui criss.. que cest vous qui a un accent caliss nous avec on en a un PIS SA CRISS QUOI ERIEN cimonake... arreter dont drire de nous autres .. cest la différence de culture pis cest toute !
3.5/20
non il ont pas "l'impression", il en ont la certitude
ce qu'ils n'ont pas compris c'est que c'est nous les FRANCAIS, on parle FRANCAIS, c'est comme si toi demain t'apprends le chinois, tu fonde une tribu et tu dis tiens les Chinois vous avez un drôle d'accent mais qu'est-ce qui vous prend ?
11/20
En tout cas les neuchâtelois trouvent que j'ai l'accent français..
11/20
Tout d'abord, il va falloir je pense reformuler la question, car je la trouve assez confuse. J'entends par là que si l'on demande l'avis d'un français vivant à PARIS (Nord de la France) et à un autre, vivant lui à MARSEILLE (Sud de la France). Tous deux vivant pourtant dans le même pays, mais ayant des expressions et accents différents, n'auront pas du tout le même avis sur la question. C'est comme si je disais : "Les Américains parlent tous avec le même accent, toutes régions confondues, comme en Anglettere !". Je ne vous raconte pas l'effervescence et le nombre de protestations et contradictions que cela pourrait donner ! Je veux dire par là, qu'il faut tout d'abord je pense connaitre un minimum sur les régions dont est constitué un pays et dont on veut parler, afin de pouvoir formuler sa question de façon plus précise et sans faire de généralité, ce qui sème le doute et la confusion de ce fait. (Je ne tiens pas compte ici, bien évidemment, des différents langages patois parler dans les pays, car ce n'est pas le sujet.)

Le Québec est composé de plusieurs régions où la langue française est parlée différemment, en tenant compte des expressions locales. Tout comme en France et dans les autres pays du monde. Par exemple, moi qui vit en France à PARIS, les Marseillais (habitants de Marseille) disent que nous, les Parisiens, avons un accent "pointu".

Donc, de quelle régions du Québec parlons-nous exactement et quelle est la région en France ciblée pour parler de cet accent, Demoniya?
@Demoniya

Oui, même que l'un de nous en a fait un livre :
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/7287

Ceci étant, je préfère mon accent Montréalais à cet accent roturier, populaire et vulgaire qu'est l'accent parisien. Pourquoi nous reprochez-vous notre accent aristocratique, pourquoi voulez-vous nous voir vautrer notre accent dans votre fange? L'Histoire est ici :
http://www.vigile.net/L-accent-quebecois-sous-la-loupe-d

@bernardo
Mais encore? Nous sommes pas des Chinois qui avons initiés une succursale de la France un jeudi matin pour le fun. Méchant va! Ce sont vos ancêtres qui se sont levés un matin et qui ont décidé d'aller s'implanter de force chez les autres et de les contraidre à se plier à votre culture, à votre langue. Le tout en violant des vietnamiennes, tuant des sénégalais, pillant des algériens, etc. Depuis lors, vous n'êtes plus dépositaire du français. Si vous croyez parler une langue différente de la langue française que nous parlons, il ne vous est pas interdit de changer le nom de votre langue (ou de votre pays)... Je vois que les beaufs se portent bien chez vous!

@marie
les nerfs, ciboire!
7.5/20
Mi j'in sais rin mais mais nous aut' on comprinds tertous mais nin un bleu cat y comprinds nous aut'.
12/20
Emporter de chez soi les accents familiers
C'est emporter un peu sa terre à ses souliers...
Avoir l'accent,enfin,c'est chaque fois qu'on cause,
Parler de son pays en parlant d'autre chose...
Extraits de "L'accent" un poème de Miguel Zamacoïs
Si vous avez la patience, lisez-le en entier. J'aime bien,surtout la fin, puisque je suis provençale.
12.5/20
@Bernardo : Ce qui est plus drôle c'est que les quebecois parlent bien mieux le FRANCAIS en général comme tu dis que des français de France. Vas donc faire un tour dans la belle Province avant de la critiquer.
J SUIS SUR QUE MA PETITE FILLE A FAIM ... JUSTE LA AU MOMENT OU TU LIS CE MESSAGE ... ALORS VA T OCCUPER D ELLE DE SUITE ... ANDOUILLE ...
7.5/20
Que se passe-t-il tout d'un coup ? Et je m'adresse aux personnes qui ont laissé ces messages. Je ne lis là que de l'animosité, des reproches futiles et sans réels fondements, non constructifs.

M. effectivement gilles, vous avez écrit :
"Ceci étant, je préfère mon accent Montréalais à cet accent roturier, populaire et vulgaire qu'est l'accent parisien. Pourquoi nous reprochez-vous notre accent aristocratique, pourquoi voulez-vous nous voir vautrer notre accent dans votre fange?"

Voulez-vous bien nous dire quelle est la personne, ici sur ce forum, qui vous a adresser une quelconque critique à vous autres, nos voisins québécois ? Je ne vous cacherais pas que je ne saisis pas bien là, la tournure des propos que vous avez écrits. Que vous arrive-t-il donc ? Pourquoi lancez-vous votre venin et votre méprit sur des personnes, que vous n'avez sans doute jamais rencontré personnellement durant votre vie, sauf vus dans des reportages à la TV ? Dans le cas contraire, vous faites preuve là, d'un déclaration des plus écoeurante qui soit et qui plus est, réellement peu respectable de ce fait.

Maintenant et je m'adresse directement à vous, M.effectivement gilles et les autres:
Auriez-vous tous donc laisser votre maturité, votre bon sens, votre intelligence au placard ? Je trouve réellement déplorable ces derniers commentaires et limite honteux de la part de vous tous, ici. Fort heureusement pour moi, j'ai des amis un peu partout à travers le monde y compris au Québec et je ne peux que constater, suite à vos propos tenus dans vos écrits, que contrairement à vous, ils sont largement plus ouvert et intelligent et amicaux que vous tous ici réunit.

Je constate avec regret, que vous semblez encore vivre sur une planète en dérive dans l'univers des xénophobes. Rencontrez des gens de différents horizons et vous verrez que vous aurez bien des choses à apprendre d'eux et eux de vous. Et je ne vous parle pas ici de vous adresser a "des beaufs", pour reprendre votre terme et qui semble être votre unique référence en la matière pour vous permettre ainsi de le souligner. Maintenant, à vous de voir si vous êtes capable de rencontrer les bonnes personnes et qui en valent la peine et non le contraire.

Pour finir je reste perplexe, car je pensais apporter mon aide et ma connaissance à ce sujet en y apportant ma modeste contribution avec tout le respect que j'ai pour les deux pays des éclaircissements. Mais je m'aperçois qu'en réalité, j'ai réellement perdu mon temps en rédigeant ce texte et m'adressait en fait à une bande de grincheux et d'arriéristes en puissance. C'est effrayant ! C'est déplorable, mais les faits sont là et c'est ainsi. Je le regrette sincèrement et cela me servira de leçon à l'avenir. Tans-pis pour moi. Malgré cela, je vous adresse a toutes et a tous, mes salutations les plus respectueuses et sincères et souhaite de tout coeur que vous finirez un jour par devenir des personnes sensées et dignes. D'élargir votre champs de vision, votre intellect et votre ouverture d'esprit. Sans quoi je pense que vous finirez seul, sans culture générale et devenir des personnes à l'esprit étriquer, névrosé, peu agréable, peu intéressante et de fort déplaisante compagnie. Bonne chance à vous tous, aussi bien FRANCAIS que QUEBECOIS, peu importe !
@ Olive

Ouf! Pauvre Olive, je vous plains! Comment vous répondre sans que vous ne vous sentiez encore agressé..?

Tâchons tout de même, et faisons bref. J’ai joint deux liens à mon commentaire. L’un pour éclairer cette question dont vous n’avez peut-être pas entendu le penchant tendancieux, voire xénophobe (je lui donnerais comme équivalence : « les Québécois savent-ils qu’ils sont anormaux? (du moins sur ce truc précis)»). L’autre hyperlien, je l’ai mis pour tâcher de faire un pont entre une question conne et un savoir éclairant, me disant que ça intéresse peut-être d’autres que moi et que c’était l’occasion de partager ça, rien de plus.

Vous ne l’avez pas lu ce texte, alors je vous fais un résumé en Indien. Peut-être vous comprendre.

France jadis. France, roi. Et France, peuple. Séparé. Peuple, gueux. France-roi bien parler, avec son accent. Peuple parler mal, avec son accent. France-roi fonder colonies, dont Québec (alors Canada et/ou Nouvelle-France). Peuple québécois éventuellement parler comme roi de France. Mais en France, peuple se révolter et imposer son accent en guillotinant l’autre, accent.

Vous ne trouvez pas ça intéressant? Pourtant, c’est ce que je voulais partager. En ce lieu bien mal choisi, c’est dit.

Donc. Accent québécois = aristocratique. Accent parisien et/ou télévisuel et/ou Français = populaire (ou, devinez ce qui est synonyme de populaire : « roturier, vulgaire » pour me citer moi-même…) S.V.P. dame Olive, ne vous sentez insultée que lorsque je vous insulte.

Pour ce qui est de l’autre portion de votre commentaire, vous avez raison. Il s’agit de télévision. C’était peut-être en 2003, ou dans ces eaux-là, c’était la polémique autour de la définition du mot «colonisation» (ou l’un de ses avatars) dans le Larousse ou le Robert. J’ai retrouvé (à l’écran, donc) avec stupéfaction une France encore largement coloniale que je n’avais jamais suspectée malgré mes longs séjours en ses terres…

Comme non-Français, on ne peut pas entendre un tel débat et ne pas se sentir le devoir de vous crier vos exactions pendant au moins quelques générations. Je note qu’un autre intervenant sur ce site réduit ma nation à un gang de Chinois originaux, mais que de cette condescendance, vous ne vous émouvez point…

Le plus drôle dans cette affaire, c’est que mon commentaire se voulait comique par la pratique de l’exagération, mais il faut croire que je ne sais pas exprimer ni ma pensée ni mes idées par écrit… (Voyez que je suis gentil et que je n’écris pas que vous ne savez pas lire, mais que je m’accuse de mal écrire. Pourtant j’y aurais droit, surtout à votre égard qui me trairez de xénophobe sans me connaître, seulement parce que mes idées ne vont pas dans le même sens que les vôtres. *&\$‘?* va!)

Chacun sa sensibilité.
10.5/20
Je vous demande de vous arrêter !
@ Ben

Oui, je ne veux pas devenir un troll. Mon destin est de brûler l'Anneau. J'ai mieux à faire et ainsi je t'obéi et révèle mon lourd secret : Olive, si je t'ai écrit ça c'est parce que c'est toi que je t'aime (achement beaucoup).
13.5/20
Euh...si je peux me permettre...les accents, TOUS les accents, sont un héritage culturel, une richesse qu'il ne faut perdre à aucun prix, parce que chacun d'eux a sa raison, ses racines et son histoire. Et que ces racines et cette histoire nous ont faits ce que nous sommes. Changez de région seulement une fois, et vous comprendrez ce que je veux dire.
Je vis dans le Nord depuis plus de vingt ans et je trouve toujours que l'accent Ch'ti est très moche. Mais je l'aime quand même, pour tout ce qu'il représente, à commencer par la manière d'être des gens d'ici
Pour ce qui est de certains commentaires postés ici, je pense qu'il s'agit de malentendus, et que personne ne voulait blesser personne. Il est simplement beaucoup plus difficile de faire passer les nuances, l'humour, l'ironie, par le biais d'une conversation écrite, et c'est pourquoi la conversation s'est envenimée. Mais maintenant qu'effectivement gilles a tendu la main (je n'ose parler de calumet de la paix! lol) nul doute qu'on va tous recommencer à rire entre copains. 8)
Bon, j'arrête de faire la Vieille Sage (!) et je retourne écouter Nougaro, qui, comme mes chers Toulousains ont coutume de le dire, n'avait pas d'accent.
On parle normalement, à Toulouse. L'accent, c'est les Nordistes qui en ont un, et le Nord commence à la limite Nord de la ville. ;)
SACRE VINGT DIEU MAURICETTE ... C EST TY QUOI QU ILS RACONTENT TOUS SES PEQUENAUDS ???
10.5/20
Rarement j'ai entendu un français parler correctement sa langue.
Attention, je ne parle pas ici d'accent mais bien de son aptitude a former des phrases avec une grammaire correcte.
De tous les pays francophones, je pense que la France est celui ou l'on parle le moins bien le français.
Un comble, n'est ce pas ?
5.5/20
Cher M.effectivement gilles,

Vous auriez dès le début commencer par cette explication finalement un peu plus intéressante, je n'aurais pas perdu un temps qui m'est que précieux en rédigeant ma dernière réaction à l'encontre de votre personne et des autres intervenants ici même. Effectivement, je n'ai pas pris le soin de consulter vos liens dont vous faisiez référence plus tôt et c'est bien là une erreur et une idiotie de ma part, j'en conçois et vous l'accorde bien volontiers. Bien qu'il aurait été plus que souhaitable de m'épargner votre courte intervention en "petit indien" qui était et là, et vous m'excuserez du peu, des plus risibles et ridicule qui soit et qui n'avait aucun intérêt sinon que de vous faire passer pour plus bête que vous ne l'êtes, cher M.effectivement gilles. Il aurait donc été préférable de nous faire part de vos points de vues plus sérieusement que de tomber dans des enfantillages au gout plus que douteux et finir par se retourner contre vous de ce fait.

Ceci dit, le contenu de vos remarques est pertinent sur certains points. Mais vous me pardonnerez de ne pas bien saisir le passage entre le fait d'avoir un accent, qui est donc notre sujet principal, et l'esprit coloniale que vous avez ressenti lors d'une polémique de la définition du mot colonisation où l'un de ses "avatars" dans l'un de nos dictionnaires français et l'esprit que nous détonnerions encore de nos jours, pour reprendre votre formulation et vos propos. J'entends par là, pour reformuler mon étonnement, que ne voit pas là réellement un rapport direct où indirect avec le sujet dont nous débâtons principalement, c'est un point assez confus et qui m'échappe encore au moment où je vous écris ces lignes.

De plus, je me fiche éperdument de savoir ce que pense un intervenant au Q.I réellement très en dessous de la moyenne, se gargarisant très certainement de très mauvaise vinasse durant ses heures perdues et qui réduit votre nation à un gang de chinois "originaux". Je n'y attache aucune importance puisqu'il n'a aucun rapport avec le sujet et pour qui je n'éprouve que de la pitié face à sa propre bêtise. Mettons-le de coté, voulez-vous?

Et je finirais par vous faire remarquer qu'il aurait été judicieux et bon de vous abstenir de m'adresser cette "boutade amicale" finale et masquée d'onomatopées. Car, voilà bien une étrange et étonnante façon de réagir au final pour quelqu'un qui souhaite se montrer courtois et finit de la sorte son message réduisant pour le coup a néant sa précédente remarque positive en se décrivant comme quelqu'un de gentil. Mais je suis sans doute loin du compte, me méprend totalement et qu'il ne s'agit-là en fait que d'une méthode employée afin d'exprimer son amitié envers quelqu'un venant de lointains horizons. Je me dois donc d'honorée cette humble tradition ancestrale sans plus tarder au risque de passer pour un être non civilisé et courtois, dont acte:
Mr.effectivement gilles, vous n'êtes qu'un @!$!%# !

J'espère sincèrement avoir été à la hauteur de vos espérances et d'avoir ainsi respecté et comblé vos attentes durant ce charment rituel.

Bien a vous, Olive.

P.S: M.Diorflam, malgré tout le respect que je vous dois, je pense sincèrement que vous êtes un imbécile et qui plus est, totalement hors sujet. Faute à vous, si vous vous êtes fait vous-même la victime des médias qui s'adressent qu'aux jeunes adolescents. Maintenant veuillez s'il vous plait, nous faire grâce de vos présentes et futures remarques monstrueusement tordues, scabreuses et pathétiques en faisant une généralité. Je vous recommande et vous invite chaleureusement de faire ceci, ailleurs. Vous passerez alors a nos yeux à ce moment-là et seulement à ce moment-là, pour quelqu'un d'intelligent, de raisonnable et de perspicace. Et je pense très sincèrement que vous trouverez quelques victimes dignes de votre niveau plus aisément là-bas, je vous assure.
15/20
@Olive : Mais quel genre de personnage êtes vous pour oser porter un jugement sur ma personne à partir d'un commentaire que j'ai laissé ?
Jusqu'à preuve du contraire, on à encore le droit de donner son avis librement, non ?
Je ne fait pas une généralité puisque dans mon commentaire, je prends la peine de préciser "je pense" sous-entendu que c'est bien un avis personnel.

Malheureusement, force est de constater qu'il il n'y a malheureusement pas que les questions qui sont "à la con" sur ce site !..
7/20
Je suis le genre de personne qui ne se laisse pas tout simplement mener en bateau si facilement par des empêcheurs de tourner en rond; des individus qui ont pour principale motivation que d'embêter le monde sautant sur l'occasion parmi la confusion générale, comme si de rien n'était, pour étaler ses préjugés, ses ignorances et sa bêtise derrière de petites phrases chargées de méchancetés gratuites, balancées à la "va-comme-je-te-pousse". Présentez vous avant, de quel pays venez-vous pour oser sortir de telles idioties ? Je vous cite: "[...]je prends la peine de préciser "je pense" sous-entendu que c'est bien un avis personnel." Justement cher monsieur, c'est bien justement sur point-là que je m'appuie. Je sais pertinemment qu'il s'agit de votre avis, pourquoi le re-soulignez-vous aussi bêtement ? Ceci n'a pas de sens. Vous avez une bien étrange façon de jouer sur le contexte et sur les mots. Vous pensez sincèrement vous rattrapez en misant sur un aussi faible joker qui semble sortir tout droit d'une de vos manches comme par magie, l'utilisant afin de vous justifier avec le peu de jeu que vous détenez en priant le ciel que cela porte ses fruits pour passer pour une victime ?

Relisez-vous: "De tous les pays francophones, je pense que la France est celui ou l'on parle le moins bien le français. Un comble, n'est ce pas ?"
Maintenant, veuillez relire le sujet principal situé tout en haut et qui plus est en gros caractères, s'il vous plait.

Où bien vous n'êtes pas du tout conscient de ce que vous avez écrit et/où écrivez et auquel cas, l'on est forcé de conclure de ce fait que vous semblez ne plus être maitre de vos esprits et avoir perdu toute logique, où bien vous le faites tout simplement exprès. Dans les deux cas, nul doute que tout ceci ne ressemble qu'à un piètre château de cartes dont les bases s'écroulent sur elles-mêmes. Vous n'avez-là aucun argument réellement et suffisamment solide à présenter pour vous innocenter et pour faire pencher la balance en votre faveur puisque vous étiez totalement HORS SUJET ! Donc, sommes toutes, votre avis n'a pas lieu d'être ici. Vous semblez aimer comme je l'ai écrit précédemment, jouer sur les mots (malgré une logique bien étrange). Mais le plus risible dans ce ramassis d'irrationalisme et d'ineptie, vous finissez pitoyablement par pirouette tout aussi lamentable, se faisant du coup passée pour une piètre insulte qui se retourne contre vous au final devant les faits que je viens d'énoncés. Vous êtes fourbe et réellement peu adroit dans vos écris et votre raisonnement, votre logique faillie en tous points. Cela dénote bien votre bêtise profonde et prenez réellement les gens pour des imbéciles heureux.

Heureusement qu'une où deux personnes ici ont répondus à la question qui a été posée. Merci à Cécédille ! 20/20 dont l'avis me plait et qui je rejoint totalement. Pour ce qui est de notre ami M.effectivement Gilles je lui accorde volontiers un 15/20, car son histoire de colonisation reste encore un point a éclaircir. :)
@ diorflam

Veux pas nous vanter et n'en ai pas les moyens (lire : les sources), mais vers l'an 2000 paru les résultats d'une étude. Des étudiants en linguistiques de France, de Belgique, de Suisse et du Québec devaient entendre un discours (de niveau populaire, mais égal en qualité) tenu par un quidam de chacun des pays représenté. Ceux-ci devaient ordonner la performance desdits quidams, de celui qui parlait le mieux au pire. Or, les ressortissants des pays européens ont tous mis le représentant de leur propre pays au premier rang, mais les Québécois ont mis leur représentant au dernier rang et ont mis en premier le Français.

Si vous êtes Européen(ne), sachez que même dans le complexe d'infériorité, on est meilleurs que vous. Na!

Merci de la diversion...

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC