Qu'est-ce qui prouve que la démocratie est la panacée en matière de gouvernance ?

  • 15.5/20
  • HalHal
  • Le 05/02/2014
C'est pas la panacée. c'est juste le seul moyen qu'on a trouvé pour que tout le monde puisse se faire entendre
12/20
L'égHalité.
15/20
Rien ne le prouve, la démocratie dure depuis quelques dizaines d'années et elle n'est pas encore au point (il suffit de voir le nombre de problèmes qui sont discutés depuis des années sans être réglés alors que la loi était clair sur le sujet, par exemple la laïcité dans les écoles publiques ne devrait pas poser de problème, pourtant régulièrement on entend parler d'une affaire de voile ou de burka alors qu'il ne devrait même pas y avoir de discussion à ce sujet, "pas de signe religieux ostentatoire dans les écoles", ce n'est pas ambigu comme loi et pourtant...).

Les régimes plus totalitaires ont fonctionné (et fonctionnent encore de nos jours) durant des centaines d'années, on sait qu'ils marchent le problème étant les innombrables dérives qu'ils peuvent susciter.

 
 
L'idéal je pense est un système mixte entre les deux, un nombre restreint de personnes qui dirigent et votent et le reste de pays qui ferme sa gueule.
20/20
Séance de rattrapage pour ceux qui n'ont pas fait Sciences Po ou qui n'ont pas compris la question. Petit cours d'économie politique : Supposons 2 vaches...

SOCIALISME : Vous avez deux vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous vous partagez le lait.
COMMUNISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous fournit en lait.
FASCISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous vend le lait.
NAZISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.
DICTATURE : Vous avez deux vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.
FÉODALISME : Vous avez deux vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du lait.
DÉMOCRATIE : Vous avez deux vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.
DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE : Vous avez deux vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.
DÉMOCRATIE DE SINGAPOUR : Vous avez deux vaches. Vous écopez d'une amende pour détention de bétail en appartement.
ANARCHIE : Vous avez deux vaches. Vous les laissez se traire en autogestion.
CAPITALISME : Vous avez deux vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits.
CAPITALISME DE HONG KONG : Vous avez deux vaches. Vous en vendez trois à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un "échange de dettes contre participation", assorti d'une offre publique, et vous récupérez quatre vaches dans l'opération tout en bénéficiant d'un abattement fiscal pour entretien de cinq vaches. Les droits sur le lait de six vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d'une société des îles Caïman, détenue clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société côtée les droits sur le lait de sept vaches. Au rapport de ladite société figurent huit ruminants, avec option d'achat sur une bête supplémentaire. Entre temps vous abattez les deux vaches parce que leur horoscope est défavorable.
CAPITALISME SAUVAGE : Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l'une, vous forcez l'autre à produire autant que quatre, et vous licenciez finalement l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'avoir laissé la vache mourir d'épuisement.
BUREAUCRATIE : Vous avez deux vaches. Le gouvernement publie des règles d'hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l'autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.
ÉCOLOGIE : Vous avez deux vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.
FÉMINISME : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous changez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.
SURRÉALISME : Vous avez deux girafes. Le gouvernement exige que vous leur donniez des leçons d'harmonica.
CAPITALISME EUROPÉEN : On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe des quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la 3ème année pour abattre la 3ème vache.
MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE BRITANNIQUE : Vous tuez une des vaches pour la donner à manger à l'autre. La vache vivante devient folle. L'Europe vous subventionne pour l'abattre. Vous la donnez à manger à vos deux moutons.
CAPITALISME A LA FRANÇAISE : Pour financer la retraite de vos deux vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt: la CSSANAB (cotisation sociale de solidarité avec nos amis les bêtes) Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production du lait: le RAB (Remboursement de l'Ardoise Bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n'y a plus de lait. Les français sont dans la rue: "DU LAIT ON VEUT DU LAIT" La France construit un *laitoduc* sous la manche pour s'approvisionner auprès des Anglais. L'Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. Le laitoduc ne servira jamais. On lève un nouvel impôt pour l'entretien du laitoduc.
13.5/20
On est en démocratie, donc je vote pour qu'on passe au surréalisme.
@Gloomi : la question n'est pas de savoir si la Loi est claire, mais si elle est respectée. En l'occurrence, on peut débattre sur le fait que le port du voile intégral ou non doit être considéré comme ostentatoire ou ostensible
13/20
@Clément: elle n'est pas respectée et c'est le problème.
À partir du moment où on remarque la religion de la personne au premier coup d'œil c'est ostentatoire, porter un pendentif en forme de croix autour du coup est discret, il faut regarder pour le voir, porter le voile se remarque même pour un myope sans ses lunettes, il n'y a pas de discussion à avoir, on arrête d'essayer d'être conciliant et on les emmerde, ils se soumettent à la loi où ils dégagent.
12/20
La dictature c'est "Ferme ta gueule!" et la démocratie c'est "Cause toujours"
11.5/20
Ce qui le prouve c'est le fait que tu puisses poser cette question
10/20
@Philo: ça ne prouve rien du tout.
10/20
La panacée en matière de "gouvernance" c'est le coupage de têtes incompétentes...
10.5/20
Pour moi (mais le raisonnement ne viens pas de moi) on est pas réellement démocratie.
Notre régime est une "démocratie représentative" qui se rapproche plus dans l'idée de l'aristocratie (et dans les faits de l'oligarchie).
Avec la "démocratie directe" on le peuple fait et vote réellement les lois.

La vraie démocratie (directe donc) n'est pas forcément le meilleur gouvernement mais c'est le seul vraiment juste car chacun à le même poids et le même pouvoir.

L'aristocratie, ie le fait d'être gourverner par "les meilleurs" permet en théorie un gouvernement plus efficace. Seulement comment sélectionner les meilleurs et même sur quoi les juger ?
Déjà il faudrait définir ce que veux dire être meilleur. Peut être qu'un éconosmiste chevronné sera très performant pour gérer le budget et jauger les déficits mais incapable gérer les problèmes sociaux ou l'écologie. Sans doute un agriculteur sera plus amène d'aborder certains aspects d'une loi qui concerne son métier qu'une personne qui ne l'a jamais exercé.

La démocratie représentative repose en partie sur l'idée que le meilleur pour se faire élire sera aussi le meilleur pour gouverner.
Ca n'a rien d'évident, la notion même de "meilleur pour gouverner" ne veux pas dire grand chose.
De plus on peux penser que ceux qui recherchent le plus le pouvoir seront également ceux qui chercheront le plus à en tirer des profits personnels.

On peut également imaginer un dictateur qui serait détesté de son vivant par son peuple bien qu'il réussisse en réalité à le mener à une situation qui n'aurait jamais pu être atteinte autrement et dont les historiens s'accorderont pour dire que c'est grâce à lui et à sa vision que le monde est si beau et bon aujourd'hui.

Bref non notre régime actuel n'est pas parfait, ça ne veut pas dire que l'on en connaît forcément un meilleur qui pourrait être mis en place (ou vers lequel on va évoluer par amélioration successive de notre régime).

En tout cas il est important d'avoir en tête que ce n'est pas le seul régime possible et qu'il n'est pas parfait.
Sinon on ne sera jamais capable de le faire évoluer.
10.5/20
@Macaque: une vraie démocratie directe n'est pas juste, tu dis toi-même que tout le monde à le même pouvoir, le vote de chacun compte autant que celui d'un autre, une personne stupide et sans éducation a autant de pouvoir qu'un érudit, ce n'est pas juste selon moi.

Sinon je suis d'accord avec tout le reste.
10/20
Je vote pour un capitalisme écologique démocratique par contre on risque d 'être envahi par la bouse .
11/20
Gloomi > Pour moi tu peux dire que ce serait un gouvernement qui fait de mauvaise loi mais tu ne peux pas dire que ce ne serait pas juste.
Qui est-tu pour dire qu'un tel est plus stupide qu'un autre ?
Et il ne faut pas comprendre stupidité et éducation.
Si la majorité des gens n'est pas stupide elle votera intelligemment. Si une personne intelligente et instruite pense qu'elle a raison, elle pourra expliquer son avis, instruire les autres et les convaincre.
Si une personne stupide seule vote n'importe quoi, son vote sera ignorée. Si elle propose des lois ridicules elle se ridiculisera aux yeux des autres.
Si la majorité des gens est stupides, ils feront n'importe quoi mais ça sera juste, alors que si un dictateur fait des choses intelligentes contre l'avis majoritaire c'est injuste.
On peut cependant imaginer de donner un poids au vote des gens en restant juste. En se basant sur le nombre de fois où l'histoire a montré qu'ils ont eu raison. Mais pour que cela soit juste il faut que tout le peuple est accepté de mettre en place cette règle.
Actuellement tout le monde vote pour élire un candidat (parmis une liste très limité), qu'il soit instruit ou non, intelligent ou non. Je crois qu'il y a peu de gens pour vouloir donner à certaines parties de la population un votre plus importants qu'aux autres (par le métier par exemple), mais ça peut se défendre.
Et le pire c'est que l'on vote générallement sans savoire vraiment de quoi l'on parle. En gros on est sensé quel est le meilleur programme des candidats en en ayant qu'une vision globale et s'en réellement se plonger complètement dans un seul des sujets. Peut être serait on plus efficace si 1/10ème de la population jugeait le meilleur candidat sur tel point précis (et pourrait donc s'intéresser réellement au sujet), 1 autre dizième sur un autre, etc (mais on aurait le problème de déterminer la liste des points à juger...).
10/20
Je n'ai pas confondu intelligence et éducation, j'ai précisé une personne stupide ET sans éducation.

Quant à ton histoire de pouvoir juger quelqu'un stupide, évidement tu as raison, je ne suis pas légitime pour ça, mais ça n'empêche qu'un trisomique est stupide par rapport à moi, pourtant je n'ai pas de légitimité pour juger ça, le fait est que c'est le cas.
Le problème se pose lorsque que la stupidité/intelligence de deux personnes est proche, là on ne peut pas juger.

Je ne disais pas que j'avais une solution, je faisais juste un constat, on voudrait que les gens soient égaux, ce n'est pas le cas, donc tout le monde avec le même pouvoir n'est pas la solution idéale.
Le meilleur régime c'est le despotisme éclairé. On peut apporter le progrès à son peuple sans qu'il nous fasse chier pour des bricoles.
10/20
UEFA : Vous avez deux vaches. L'UEFA tire au sort pour savoir laquelle joue contre l'autre et sur quel pré.
Gloomi: la trisomie est une maladie génétique, qui retarde notamment le développement, y compris mental. Pour autant ca ne veut pas dire qu'un trisomique soit un crétin. Par ailleurs il existe plusieurs formes d'intelligence: Einstein était peut-être un génie des maths, mais si ca se trouve, il était super nul en sciences humaines (ou autre chose).

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC