Relançons le débât sur la chasse (car je n'ai pas pu y participer) : Pourquoi les gens montrent les chasseurs du doigt alors qu'ils achètent en toute sérénité de la viande de supermarché provenant d'animaux qui ont été exploités, enfermés, battus pendant les transports et torturés pendant l'abattage ?

10/20
Je mange pas de viande.

Try again.
12.5/20
Moi non plus, je préfère la biscotte.
10/20
Battus pendant les transport et torturés pendant l'abattage ?
10.5/20
Transports* ! Je voulais dire "transports" !!
11.5/20
Mais non enfin, tout le monde sait parfaitement que les animaux sont bien traités jusqu'à leur mort et anesthésiés pour leur éviter toute souffrance !

Ou pas, en fait :
http://bigbrowser.bl
og.lemonde.fr/2012/08/23/miam-scenes-dhorreur
-dans-un-abattoir-fournissant-mc
donalds/
12.5/20
T'as raison, Biscote....
Faudrait lacher les poulets dans la nature, pour que les chasseurs puissent les tirer proprement....
Même chose pour les cochons, les faisans, les....
Quoi ! ils le font déjà pour les faisans?!?!... Parce qu'ils ont décimé la population de faisans sauvages ?!?!
9/20
C'est bien connu, les chasseurs jouent à la guerre avec les animaux... c'est Dien bien phu tous le we! Pas de prisonniers, Exécution sommaire à l'arme blanche pour économiser les munitions. Il y a aussi des pertes civiles (et oui, il y en a tous les ans). Il ne manque plus qu'une association d'anciens combattants pour que le tableau soit complet...
10.5/20
RIP les chasseurs de ce week end ...
Ya des cons partout, des contradictions, des personnes qui affirment tout et son contraire. c'est pour la combattre, moi, le troll, grand défenseur de la logique, je suis ici. (mais je ferais mieux d'aller ailleurs...)
12.5/20
Il n'y a pas forcément de contradiction.
Achetez de la viande parce que l'on en a envie sans prendre en compte les conséquences que ça peut avoir n'est pas la même chose que tuer des animaux par plaisir (car je ne pense pas que les chasseurs dont on parle chassent pour avoir de la viande dans leur assiette mais plutôt pour le plaisir de la traque).
Et ceux qui élèvent des animaux ou les abattent dans de mauvaises conditions doivent rarement le faire par plaisir et comme loisir mais plutôt parce qu'ils sont payés pour ça et n'en ont rien à foutre.
Maintenant je ne veux pas dire que le seul intérêt de la chasse c'est le plaisir de tuer au contraire. Mais ça peut être la vision des "anti-chasseurs".
8/20
Pour ma part c'est avant tout le résultat qui compte dans ce cas, avant les intentions.
Sans compter le fait que les chasseurs sont (mise à part cas extrêmes qui partent chasser avec 3g dans le sang à 6h du mat') bien souvent des amoureux de la nature et non des gens assoiffés de sang.
Bref, donc dans un cas on a en effet une bête qui dans le meilleur des cas n'a été que sevrée trop tôt, exploitée pour son lait, transportée en masse vers l’abattoir, et stressée avant l'abattage (en espérant que le gars ne se loupe pas).
Dans l'autre cas on a une bête qui a vécut en liberté depuis sa naissance, et qui n'a le stress que d'être traquée au moment où elle est débusquée (qui est ma foi un stress naturel pour un animal proie), et le chasseur doit abattre la bête le plus rapidement possible, dans son intérêt personnel.

Si nous parlons d'intentions, à savoir que les chasseurs sont souvent des gens de la campagne, qui savent depuis toujours ce que c'est que de tuer une bête pour la manger (petits élevages de poules, de lapins..), donc en effet ils sont moins sensibles au fait de donner la mort à un animal. Du coup si le plaisir était vraiment de TUER, pourquoi s'emmerder à aller en foret ?
Ça rejoint le fait que je pense que les chasseurs aiment avant tout la nature et le défi, avant d'aimer tuer.
Un peu comme les pêcheurs qui pêchent pour le plaisir de remonter les rivières et de se battre contre le poisson, et qui le relâche une fois pêché.

Après je ne parle pas des élevages de faisans, des engraissements de sangliers pendant l'hiver, etc.. Il y a certaines choses auxquelles en effet, moins non plus je n'adhère pas !
10/20
Aucune situation n'est toute rose ou toute noire.

D'un côté il y a aussi des éleveurs qui aiment leur bêtes et tous les abatoires ne sont pas totalement monstrueux, les réglémentations visant tout de même à tuer les bêtes rapidement avec un minimum de souffrance.
De l'autre il y aussi des bêtes que le chasseur ne fait que blesser et qui mourriront plus tard des suites des blessures, une mort forcément lente.

Quand à l'argument du stress "naturel" de la traque ce n'est pas un argument qui me séduit particulièrement.

De totue façon les deux situations ne sont pas comparables, tout le monde ne peux pas chasser pour ce nourrir.
Donc tuer les bêtes qui vivent librement dans la nature n'empêche pas que l'on ne peut se passer de bêtes d'élevages avec notre mode de vie actuel.
Les arguments contre certaines pratiques de l'élevage ne sont pas des arguments en faveur de la chasse.

Dans les arguments contre la chasse, il y a également les accidents de chasse, autour de 150 par an avec une vingtaine de morts en France (alors qu'il doit y avoir moins de 10 morts par an dus au requin dans le monde entier mais ça c'est un autre problème lié à la surmédiatisation des morts liés à ce pauvre annimal).

Et si le plaisir des chasseurs n'est en rien dans le fait de tuer ou de manier des armes à feu, alors si jamais la chasse était interdite il n'aurait qu'à prendre des appareils photos et cherchez à prendre la photo de l'animal le prêt possible de celui-ci.

Mais dans les bons arguments pour la chasse il y en a un très simple, la chasse est utile pour contrôler le nombre d'individus des différentes espèces.

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC