Si je ne manque pas de ressort, puis-je rebondir à cette question?

13/20
Seulement si tu nous fait pas faux bond.
11/20
Je t'accompagne.
10.5/20
En fait, t'es une balle?
Pas besoin de ressort. Avec mes nouvelles rotules hydro-pneumatique sous 500 bars refroidit à l'azote liquide, je rebondit partout sans ressort.
@Muse : tournicoti tournicoton ^^
12/20
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
13/20
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
11.5/20
Zut y a un petit défaut. je réitère
13/20
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
BoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïn
gBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïï
ngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïï
ïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoï
ïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBo
ïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngB
oïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïngBoïïïng
11/20
Oui tu pourra même faire une belle toile si tu as un ressort tissant...
11/20
Je n'arrive pas à rebondir...
12.5/20
Alors tu sort... et si c'était déjà fait tu ressort ^^

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC