Les magasins bio sont-ils alimenté en électricité par de l'énergie bio ? On en nucléaire ?

  • 10/20
  • burfburf
  • Le 28/05/2012
1) "On en nucléaire ?" qui a accepté ça ?
2) Non, si -"? On" +"ou"
Euh, ce que je veux dire c'est que de l'énergie bio ça n'existe pas (au passage le nucléaire c'est naturel)
10/20
Y'a aussi alimentés*
Ah ouais, aussi...
11/20
Tout est naturel car tout est crée à base de ce qui existe, donc naturel enfin moi je dis ça je dis rien !
11.5/20
Mais le nucléaire ne rejette pas de CO2 enfin, alors pourquoi pas ..?

Et bio c'est différent d'écolo
10.5/20
Oui à part les bio-carburant je ne vois pas trop quelles énergies pourraient nécessiter l'emploi d'engrais chimiques, de pesticides ou d'OGM.
10.5/20
L'agriculture biologique (c'est bien de cela qu'on parle ici) se base sur le respect du vivant et des cycles naturels en favorisant l'agrosystème mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques.

Pour atteindre ces objectifs, les agriculteurs biologiques doivent respecter des cahiers des charges et des règlements qui excluent notamment l'usage d’engrais chimiques de synthèse et de pesticides de synthèse, ainsi que d'organismes génétiquement modifiés.

Pour l'électricité utilisée dans leur boutique, ils font ce qu'ils veulent, ils seront toujours réglo selon le label bio...

Donc attention à ne pas mélanger produits bio (ta question) et énergie bio (une autre question pas encore posée) !!!
10/20
"bio tout est dit... loi de murphy"
(dixit un pilier de comptoir du café du commerce bien bourré ^^ qui viens te dire ça en te montrant du doigt et en manquant de te gerber dessus)
10.5/20
Aimons-nous les uns les autres (et inversement)
10.5/20
Houlah que de fautes dans ma question ! honte à moi !

ABP, si je suis ton raisonnement, un magasin bio n'est pas tenu d'user d'énergie bio, soit. Mais n'est-ce là pas moraliste que d'inciter à consommer bio si soi-même tu ne le fais pas ? Ce serait comme de dire à ton gosse de ne pas traverser la rue au bonhomme rouge mais que tu le fais toi même dans la foulée.
C'est impossible aujourd'hui de faire du 100% issu du bio, on a traversé trop d'avancées pour 1) oublier tout 2) ne plus en laisser de traces
10/20
En Allemagne, l'ensemble des panneaux solaires ont un jour de cette année (http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20120529trib000700874/quand-le-solaire-allemand-remplace-vingt-centrales-nucleaires-.html) produit plus d'électricité que toutes les centrales nucléaires du dit pays.

Quand on sait que le programme nucléaire allemand ne doit s'arrêter que dans une dizaine d'année.
Quand on sait que le nucléaire représente 27% de l'énergie produite en Allemagne.
Quand on sait que les panneaux solaires, certes ayant une durée de vie limitée mais dont les retombées sont moins néfastes que le nucléaire et dont le retraitement pose moins de problème, ne sont fabriqués en série que depuis une vingtaine d'année et que donc des efforts pourraient être mis en œuvre pour favoriser l'implantation de toitures photovoltaïques, mais qu'ils ne sont pas faits,

On en vient à se demander pourquoi perdure-t-on à s'alimenter par une énergie dont on connait ses dangers et pour laquelle on ne sache quoi faire des déchets radioactifs, qui sont soit retraités au tiers monde, soit reversés au large de La Hague, soit enfouis dans l'espoir que notre descendance trouve un moyen d'en faire quelque chose, soit réutilisés (allez demandés aux japonnais ce qu'ils pensent du MOX)?

De par ma question initiale, je veux souligner en fait la question de si un revendeur de produits bios a-t-il une attitude déontologique et moralement responsable en faisant les choses jusqu'au bout et non à moitié ?

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC