Pourquoi quand je fait un gribouillage, tout le monde s'en fout alors que quand c'est un "peintre contemporain" connu, ça se vend des millions aux enchères, et pourquoi c'est à ce moment là qu'on n'en a plus besoin ?

17.5/20
Je comprend pas la fin de la question...
"peintre contemporain " = peintre de la même époque, donc la notre, tu en es donc un. Il y a donc confusion, de plus la fin de ton message est en effet plus qu obscure... Je moinsoie cependant j ajouterai question tu peux te faire l argent avec tes "gribouillages" si tu trouve un bon pigeon millionnaire.
Est-ce que tu as au moins fait quelque chose pour devenir aussi célèbre avec de telles oeuvres ? si tu l'a montré à tes potes et ta famille, ton gribouillage, ça va pas le faire. Montre le à une exposition, à un mécène, etc. et tu devrais arriver au même point
12.5/20
Primo : la fin de la question ne veut rien dire.

Deuzio : question déjà posée.
Par moi.
11.5/20
Encore quelqu'un qui gribouille des questions à la va vite. OSEF des peintres contents pour rien !
Et à ce moment là on a plus besoin de la question.
16/20
C'est pourtant pas trop compliqué comme fin de question, il dit qu'on a plus besoin de tableaux qui se vendent des millions aux enchères lorsqu'on est un peintre reconnu (on a pas de problèmes d'argents quand on est connu comme peintre), alors que quand on est inconnu, c'est là qu'on à besoin d'argent mais nos croûtes ne se vendent pas (ou alors pas assez chères).

Du moins c'est comme ça que j'ai compris la fin de la qalc.
10/20
Merci Gloomi, j'ai cru être seul à avoir compris… Alors, certes, c'est très mal exprimé, mais "jé vu pir"
10/20
@Eze': il faut toujours raffiner mes explications 2 ou 3 fois pour qu'elles soient accessibles au commun des mortels.
10/20
Effectivement.. Maintenant je comprend, merci gloomi
11/20
Le nombre de peintres frustrés sur qalc...
11/20
Quand t'es connu, tu peux te moucher et vendre ton mouchoir aux enchères que ça passe sans problème.

Histoire véridique.

On avait aidé à une exposition sur Paris, d'un grand artiste contemporain. Un des élèves ayant aidé au projet avait oublié un marteau sur le comptoir de l'entrée. A l'ouverture, les gens pensaient qu'il s'agissait d'une oeuvre. Ils te sortaient des trucs du genre : "on sent cette envie d'exprimer le travail, rude, sorti du contexte de la vie courante pour l'expoooooser dans un musée!"
Bref, ils avaient l'air tellement con, du coup on a laissé le marteau.

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC