Notre corps est à 37°, on ressent rien. Mais si on va dans un endroit à 37°, on creuve de chaud. Normal ?

  • 16/20
  • ZedZed
  • Le 26/12/2009
10.5/20
On creuve? o.O
9.5/20
utilise la fonction recherche et tu saura.
17/20
@Gabynou : "On creuve", ça veut dire "on mert" ^^.
9.5/20
sans ça on pourrait pas dire "je suis chaud bouillant!!"
14/20
@Edouard : "utilise la fonction recherche et tu sauNa".
10/20
La question a déjà été posée ? Excusez moi si cela a déjà été posée.

sinon une explication?
11.5/20
Il y a un menu rechercher en haut à droite du site.
Tu tape 37 dedans puis tu clique sur rechercher.
Tu aura ta réponse ^^.
12.5/20
*
15/20
* [macaque] macaque
* Le 20/09/2009

Par ce qu'alors on ne peut plus évacuer la température produite par notre corps, notre température interne augmente donc (on a de la fièvre).
10.5/20
houai ben l'explication de macaque est fausse.

Notre corps produit de la chaleur (pas de la température). Et à 37 dehors, c'est dur, il utilise donc tous les outils à sa disposition:
- sang qui afflue en surface (joue rouge)
- sueur (chaleur latente d'évaporation)
- et, en dernier "sensation" de chaleur pour que tu te barres de là.

Et cela ne dit rien sur le fait que tu aies de la fièvre ou pas.

Quand tu as de la fièvre :
si ton corps veut faire descendre ta température :
- joue rouge, sueur, et sensation de chaud (ho ? tout pareil en fait)

si ton corps veut faire monter ta température :
- joue pâle, lèvre bleue, frissons, mouvement des muscles du cou (=> courbature à force), et sensation de froid.
12.5/20
@ Solide, si tu es chaud bouillant, tu vas te liquéfier...
12/20
Eric, ok pour l'imprécision, le corps produit bien de la chaleur pas de la température. Et on est d'accord qu'il essaie de la réguler.
Par contre on a visiblement pas la même définition de la fièvre.
Pour moi :
"Chez l'humain, la température corporelle normale moyenne est de 37 °C (entre 36,5 °C et 37,5 °C selon les individus) ; la fièvre est définie par une température au repos supérieure ou égale à 38 °C.".
C'est parce que tu as trop chaud que ton corps cherche a diminuer la température interne, la cause est la cause pas la conséquence, ce n'est pas un mécanisme du corps pour faire diminuer la température interne.
Et on a pas de fièvre quand on est en hypothermie et que le corps essaie de produire de la chaleur, puisque l'hypothermie est justement la définition inverse de la fièvre.
10.5/20
@mac.aque

tu confonds, en effet cause et conséquence.

La SENSATION de chaud et de froid est un outil du corps pour aider à la régulation de la température, ce n'est PAS un indicateur de la température.

Si tu as "chaud" cela ne veut pas dire que tu ES chaud.

Expérience: Lors de la prochaine crise de grippe, quand tu grelottes à n'en plus pouvoir, mesure ta température, tu verras que tu AS froid mais que tu ES chaud.

Donc en temps normal (sauf maladie, ou effort) ton corps reste bien à 37, même quand il fait 37 dehors. Et si tu as chaud c'est pour aider ton corps à évacuer plus de chaleur.
11.5/20
eric -> Le corps c'est comme un régulateur, c'est bien parce qu'il commence avoir trop de température qu'il essaie de se refroidir. Donc c'est le fait que ta température soit trop élévé, qui fait que ton corps cherche à se refroidir et donc que tu as la sensation de chaud.
Ton corps n'invente le fait qu'il faille refroidir au chauffer.
C'est comme un thermostat, quand on dépasse un seuil on refroidit, quand on passe en dessous d'un autre il faut réchauffer.
Donc c'est bien la température du corps qui fait la sensation de chaud et froid indirectement.
Je n'aurais pas du parler de fièvre, ça sème la confusion puisque en temps normal le corps n'atteint pas cette température. On a généralement de la fièvre parce que le corps décide qu'il est utile de lutter contre une agression, et dans ce cas elle peut effectivement s'accompagner d'une sensation de froid.
Mais s'il fait 37 je pense que tu est de la fièvre (que tu sois en hyperthermie si tu préfère).
9.5/20
Mais s'il fait 37 je pense que tu aura de la fièvre rapidement (que tu sera en hyperthermie si tu préfère)*
11/20
Pour être plus précis, ma vision (d'informaticien) de la régulation thermique :

SEUIL=0 // Pourrait être 0,1 ou 0,2 ou ... mais j'aime bien 0

/**
* Fonction de régulation du corps Humain
* @param tempInterne température interne du corps (en °C)
* @param tempNecessaire température nécessaire du corps (en °C),
en général ~37, mais peut être supérieur
(par exemple 40) pour combatre une infection
regulerTemperature(float tempInterne, float tempNecessaire) {
float ecart = tempNecessaire - tempInterne;
if (ecart > SEUIL) {
rechauffer(ecart);
}
else if (ecart < -SEUIL) {
refroidir(- ecart)
}
}

/*
* Met en jeu les différents mécanisme du corps dont la sensation de chaleur
* pour réchauffer le corps
* L'intensité des mécanismes dépendant du coefficient, plus il est élevé
* plus les mécanismes seront mis en jeu de façon intense
*/
rechauffer(int coeff);

/*
* Met en jeu les différents mécanisme du coprs dont la sensation de froid
* pour refroidir le corps
* L'intensité des mécanismes dépendant du coefficient, plus il est élevé
* plus les mécanismes seront mis en jeu de façon intense
*/
refroidir(int coeff);

Avec ça on voit bien qu'en cas d'infection on peut avoir froid et avoir de la
fièvre mais que pourtant c'est bien la température interne qui fait la sensation
de chaud et de froid.

Et quand il fait 37°C dehors, ton corps est forcément à une température plus élevé.
Tout simplement parce que le seul moyen que l'on a de refroidir le corps est d'échanger de
la température avec l'extérieur (à ma connaissance on a pas de mécanisme de compression/décompression
pour faire comme les frigos), donc on a forcément une température plus élevé que le milieu extérieur. Si l'écart est trop faible, le corps ne peut se refroidir suffisamment et sa température augmente.
A mon avis, avec 37 degré à l'extérieur, tu aura rapidement plus de 38 et donc de la fièvre.
10.5/20
Excuse moi, "le seul moyen que l'on a de refroidir le corps est d'échanger de la chaleur avec l'extérieur"
11/20
"donc on a forcément une température plus élevé que le milieu extérieur."

non.

La sueur (et la salive pour les chiens, par exemple) lorsqu'elle s'évapore, absorbe une quantité de chaleur égale à la "chaleur latente d'évaporation".

La sueur peut-elle s'évaporer à moins de 100° ? oui.

Donc on peut refroidir un corps à une température inférieur à la température ambiante.

La preuve ? Tu peux survivre par 45° extérieur, alors que ton corps ne peut pas le faire s'il atteint 45°

La thermique est une science assez compliquée, mais une science quand même. Je t'invite à en lire un peu plus.

Sur l'hyperthermie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperthermie

sur la thermique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Transfert_thermique

La vraie QALC était pourquoi a-t-on chaud quand il fait dehors (37) autant que dedans ?
la réponse était :
parce que ton corps produit de la chaleur pour son fonctionnement. La chaleur de corps s'évacue sans effort (par conduction, puis convection) naturellement quand il fait 21° dehors (approximativement).

En dessous de 21 il faut fournir un effort pour se rechauffer, au dessus de 21 il faut fournir un effort pour se refroidir.
11/20
Ah, je ne savais pour la sueur. Je pensais qu'elle servait juste à faire une meilleure conduction thermique avec l'air (comme quand on est mouillé et que l'on se refroidi plus rapidement), c'est intéressant ^^.
Bon une dernière chicane pour t'embêter, dans ta réponse tu dit "ton corps produit de la chaleur pour son fonctionnement", c'est ce qui arrive quand la température interne est trop basse, mais dans ce cas c'est surtout "le fonctionnement de ton corps implique la production de chaleur", sinon ton corps aurait simplement a arrêté de produire de la chaleur pour rester à 37 quand il fait 37.
Tu as (une nouvelle fois ^^) inversé cause et conséquence (car "pour" indique le but).
Comme quoi il n'est pas si évident d'apporter une réponse exacte à une question dont la réponse nous paraît simple.
Je tente une nouvelle formulation :
Le fonctionnement de ton corps (contraction des muscles, digestion...) produit de la chaleur ce qui tend à augmenter la température de ton corps.
Parallèlement ton corps perd de la chaleur en l'échangeant avec le milieu extérieur ou grâce à des réactions chimique endothermique (production de la sueur).
Ton corps tend à garder une température interne autour de 37°C. Quand cette température augmente, le corps met en jeu les différents mécanismes permettant de le refroidir. L'un de ces mécanismes est la sensation de chaleur que tu ressens. L'intensité de ces mécanismes va en s'amplifiant à mesure que la température augmente (peut être également en fonction de la manière dont elle augmente).
Donc plus il fait chaud dehors, plus tu as du mal a évacuer la chaleur que ton corps produit, plus ta température interne augmente, plus tu as chaud.
10.5/20
bon tu chipotes pour le "pour" (cela n'induit pas nécessairement la finalité :
- "qu'est ce que tu fais pour les vacances ? "
- "donné pour mort"
- Une voiture consomme de l'essence pour rouler (plus proche de ma formulation)

Non, la production de sueur n'est pas une réaction chimique endothermique. Il n'y a même pas de réaction chimique en jeu. Juste une banale évaporation.

Et non, trois fois non, ton corps n'utilise pas sa "température interne" comme simple "boucle feedback" en asservissement d'automatique (auquel cas, ton raisonnement:
sueur effort de refroidissement consigne>température interne) serait juste.

Il utilise aussi des capteurs externes ce qui rends l'asservissement plus complexe qu'un PID (d'autant qu'il n'y a pas UNE température interne mais DES température internes).

Ôtes toi de l'esprit l'idée fausse que quand il fait 38° dehors tu as forcément de la fièvre, c'est absurde.

"Donc plus il fait chaud dehors, plus tu as du mal a évacuer la chaleur que ton corps produit, plus ta température interne augmente, plus tu as chaud."

Non.
Donc plus il fait chaud dehors, plus tu as du mal a évacuer la chaleur que ton corps produit, plus intense sont les mécanismes de refroidissement (sueurs, sensation de chaud).

Si tu échoues dans ta mission de refroidir ton corps c'est l'hyperthermie.
9.5/20
Tu ne veux pas entendre que pour savoir que ton corps a besoins de mesure une (des) température(s) interne(s) pour pouvoir ce réguler.
Bien sur le corps n'a pas une seule température uniforme, je n'ai pas dit le contraire, même si le rôle du sang est entre autre de réguler les écarts thermiques dans tout le corps.
Mais ce que tu saute systématiquement dans ton raisonnement et qui fait qu'il ne peut tenir c'est l'étape qui permet à ton corps de savoir qu'il a du mal a évacué la chaleur qu'il produit. Certes il n'y a pas qu'un facteur, mais il y a nécessairement des mesures pour savoir si ton corps est trop chaud ou non, certes la vision que j'ai donnée est simpliste, mais il y a nécessairement une réaction du corps face à sa température interne puisque c'est je crois le seul moyen d'évaluer l'évacuation de la chaleur.
Même la machine la mieux régler du monde ne pourrait réguler à long terme une température interne uniquement à partir de la température extérieur et de son activité.
Je maintiens donc mon "Donc plus il fait chaud dehors, plus tu as du mal a évacuer la chaleur que ton corps produit, plus ta température interne augmente, plus tu as chaud." en remplaçant si tu veux "ta température interne augmente" par "la température augmente à certains endroits dans ton corps".
11/20
Wikipédia :

Régulation [modifier]

L'hypothalamus, qui contient le centre thermorégulateur, reçoit des informations de tous les récepteurs (cutanés et centraux). L'hypothalamus analyse la température en permanence, et la compare à une valeur de consigne (environ 37°C).

Lorsque la température du corps est supérieure à la valeur de consigne, il y a transpiration, jusqu’à obtenir la valeur désirée grâce à l’évaporation (ce phénomène s’observe lorsque la température chute après une poussée de fièvre). De plus, les artérioles cutanées se dilatent (augmentation du diamètre) afin de favoriser les échanges de chaleur avec l'extérieur.

Lorsque la valeur est trop basse, il y a des frissons pour produire de l’énergie par contraction musculaire (ce phénomène s’observe lors des poussées de fièvre). Deux autres phénomènes surviennent : l'accélération des oxydations cellulaires pour libérer de la chaleur, et la constriction des artérioles cutanées pour limiter les pertes de chaleur.

Et ce n'est pas moi qui l'ai écrit.
11/20
je luis préfère http://dwb4.unl.edu/Chem/CHEM869A/CHEM869ALinks/www.science.mcmaster.ca/Biology/4S03/thermoregulation.html

plus précis, et moins faux. ( "tous les récepteurs ... analyse LA température" laquelle ? )

L'"algorithme" entre les températures mesurées, leurs évolutions est suffisament complexe pour que tu ne puisse pas établir que "chaud dehors" => "fièvre" => sueur. (même à consigne constante).
9.5/20
OK donc depuis le début du contredis l'amplitude de la variation de température et non le principe ? Parce que ce n'ai pas ce que j'ai compris en te lisant.
Je n'ai pas dis "chaud dehors" => "fièvre" => sueur, ça c'est ce que tu interprète (avec un peu de mauvaise foi ?).
J'ai dit que quand il fait chaud notre température interne augmente. Cela conduit le corps à réagir à réduire cette augmentation de température, donc forcément cette augmentation est limité.
J'avais ajouté (entre parenthèse) que l'on avait de la fièvre, parce que je pensais qu'à 37° à l'ombre, notre corps ne serait pas capable d'évacuer suffisamment de chaleur pour rester en dessous de 38°C, bien que je n'ai pas vu de courbe représentant température interne au repos en fonction de la température extérieur je te concède que notre température interne peut surement rester en dessous de 38.
Bon j'arrête de débattre là puisque je penses que l'on désormais d'accord même si tu ne veux pas vraiment l'admettre.
10.5/20
Noooooon.

"Chaud dehors => élévation de température interne => sueur" EST FAUX.

45° dehors, au bout d'un heure, température interne = 37 (sudation importante)

40° dehors, tout d'un coup, sudation importante, encore, température interne température interne >37.

A cause de l'asservissement, le lien entre température externe et interne est très compliqué, et dépends de la "nature" de l'asservissement.

Tout ton raisonnement laisse à penser que tu imagines un asservissement "proportionel" simple.
9.5/20
Bon j'abandonne.
Juste un truc "ton corps produit de la chaleur pour son fonctionnement" dans le contexte était plus proche de "Une voiture use ses pneux pour rouler" que de "Une voiture consomme de l'essence pour rouler".
10/20
LOi de physique : la chaleur se propage d"un corps chaud a un corps froid. Donc de ton corps a 37° à une température ambiante de 20°,ton corps peux évacuer de la chaleur. Lorsque ton corps se situe dans un milieu environnent les 37° il ne peut plus évacuer correctement la chaleur.
10/20
J'avais oublié d'y retourner. Merci à tous pour vos réponses! (:

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC