Si je construis un tuyau géant qui va plus haut que l'atmosphère, est-ce que l'air présent sur terre serait aspiré dans le vide de l'espace ?

14.5/20
Non, puisque l'air est attiré par la Terre (à cause de la gravitation) et pas par l'espace.
Si dans les films, l'air présent dans les navettes spatiales est attiré par le vide, c'est à cause de la différence de pression. L'air contenu dans la navette est sous pression par rapport au vide, alors que dans ton tuyau, l'air sera à pression ambiante (donc de moins en moins pressurisé en altitude).
7.5/20
Honnêtement je sais pas. L'air "emprisonnée" dans l'atmosphère est effectivement attirée par la gravité. Mais une fois passé l'atmosphère... Il y aurait bien une différence de pression entre le bout du tuyau situé sur Terre et le bout du tuyau situé dans l'espace.
Donc pour moi, ça serai un peu comme planter une paille dans un ballon de baudruche...
10/20
Bah non, puisque ton ballon de baudruche a une « peau ». Là, pour la Terre, l'air qui est là n'est retenu que par la gravité.
Si tu tiens à une comparaison, ça reviendrait à planter un tuyau dans la mer pour faire remonter l'eau. Si tu n'aspires pas, ça ne sert à rien.
10.5/20
Non parce que l'air fait pression sur l'eau. D'ailleurs quand tu retourne un vers et que tu le met dans l'eau, le verre reste remplit d'air.
Pour que l'eau monte par le tuyau il faudrait qu'il y ai un vide à combler.

Hors l'espace est bien vide...
11/20
Oui, je vois ce que tu veux dire...
Mais la question que je te pose est la suivante : pourquoi est-ce que le vide « attirerait » l'air qui est dans un tuyau et pas l'air qui entoure notre planète ? Quelle est la différence ?
9.5/20
Justement les molécules d'air subissent l'attraction terrestre jusqu'à une certaine distance du centre. Au delà, elle ne sont pas retenues.
10/20
Je pense que la réponse de Julien est scientifiquement très juste, mais la remarque de Feuille est très pertinente. Qu'en est-il de la différence de pression aux deux extrémités du tuyau ?
On peut imaginer qu'au moins l'air contenu dans ce dernier serait aspirée dans le vide, mais le vide du tube serait alors aussitôt rempli par de l'air qui sera à nouveau aspiré dans le vide, etc...
On aurait donc un effet d'aspiration comparable à un siphonnage de réservoir non ?
9/20
En gros la limite n'est pas physique à proprement parlé, mais elle existe bien puisqu'on passe de l'atmosphère à l'espace.
9/20
Exactement Zeromus. Pour moi ça aurai vraiment un effet siphon.
12.5/20
Mais arrêtez ! :-D
Le vide « n'aspire » rien du tout !
Pour répondre à Feuille, effectivement l'air ne subit l'attraction terrestre que jusqu'à une certaine distance. Cette distance, bah c'est l'épaisseur de l'atmosphère, tout simplement (là où s'arrête effectivement l'air retenu par la Terre).
Quant à Zeromus, la pression dans le tuyau sera fonction de l'altitude, et sera exactement la même (pour une altitude donnée) à l'intérieur du tuyau qu'à l'extérieur.

Ça pourrait en effet ressembler au siphonnage d'un réservoir si le vide aspirait effectivement, mais ce n'est pas le cas. En gros, ça revient à laisser le tuyau dans le réservoir sans aspirer... Ça ne va pas faire grand-chose.
10/20
Pourtant tu est bien d'accord avec le phénomène d'aspiration qui a lieu par exemple si un trou se crée sur le hublot d'un avion non???
10/20
Ok Julien, mais si on bouche un côté pour garder la pression dans le tuyau, et qu'on l'ouvre une fois dans le vide ?
11.5/20
Bien sûr, et je le répète, c'est lié à la pression de l'air dans l'avion qui est très différente de la pression à l'extérieur de l'avion puisque celui-ci est hermétique !
Or le tuyau dont on parle n'est pas hermétique puisqu'il est ouvert à ses deux extrémités.
La pression y est donc la même qu'à l'extérieur (donc normale à sa base et quasi-nulle dans le vide).
11/20
Alors si on remplit un tuyau d'air et qu'on l'ouvre :
1. Du côté qui est dans le vide : l'air du tuyau sera aspiré, et le tuyau sera vide.
2. Du côté sur Terre : il ne passera rien.
3. Des deux côtés : une partie de l'air dans le tuyau sera aspirée puis la pression à l'intérieur s'équilibrera pour redevenir fonction de l'altitude.
9/20
Le problème n'est pas l'aspiration mais la différence de pression. Les zones de basse pression attirent toujours les zones de haute pression. C'est pour ça que dans les laboratoires, la pression est toujours plus haute que celle de l'atmosphère, ce qui évite aux bactéries de pouvoir rentrer.
Hors la on n'a bien deux zones de pression complètement différentes!
11.5/20
Bah justement, non, les zones de pressions sont les mêmes.

Et quand bien même l'air eut été aspiré dans le vide par je-ne-sais-quel procédé magique, une fois dans le vide, il aurait été lentement attiré par la Terre puis fusionnerait avec son atmosphère.
9.5/20
... Si le tuyau sort des limites de l'attraction terrestre l'air ne retournera pas à l'atmosphère comme les particules du T1000 dans Terminator!
9.5/20
Si c'était le cas, on aurait là une magnifique source d'énergie perpétuelle ! Il faudrait juste installer des hélices dans le tuyau.
10.5/20
Exactement ! C'est pour ça que je te parle de « procédé magique »...
Mais si le tuyau sort de l'attraction terrestre, effectivement, l'air ne retournera pas vers ici. Mais là, c'est on budget qui est magique. Pour construire un tuyau comme ça, faut des sous !
9.5/20
wahou !!! cava les neurones? pas trop brulants?lol
11/20
wahou!! cava les neurones? pas trop brulants?lol
10.5/20
Entièrement d'accord avec Julien. Sa réponse me parait cohérente.

Désolé Feuille ta réponse ne me semble pas logique.
10.5/20
Merci Alex ! ;-)
10/20
noublie jamais le vide n'existe pas
10/20
si il existe: dans ma tête en ce moment.
10.5/20
Oui, merci pour cette précision !
Cependant, ce ne sont pas quelques particules ou photons qui changeront quoi que ce soit au problème...
10/20
Et une boite d'aspirines, une!
10/20
Enfin j'ai trouvé comment illustrer le fond de ma pensée!
- Vous prenez une petite brique de jus d'orange (celles avec les pailles).
- Vous plantez la paille.
- Vous souffler dedans pour faire augmenter la pression à l'interieur.
- Vous enlevez votre bouche.
- Résultat : le jus d'orange va sortir par la paille et vous tremper les chaussettes.

Pourquoi? Parce que la pression qu'éxerce l'air ambiant sur le jus d'orange est moins fort que la pression contenue dans la brique. Du coup, il faut évacuer jusqu'à ce que la pression interne et la pression externe s'équilibrent.

Avec un tuyau qui sort de l'atmosphère, même résultat...
10.5/20
Pas d'accord non plus avec toi Feuille.
Oui si un gaz est comprimé il va chercher à se déplacer vers une zone de plus faible pression mais cette attraction est limité.
Déjà là il n'y a pas de différence de pression entre le haut du tuyau (dans le vide), et la surface de l'atmosphère (à la limite du vite).
Ensuite il faut comprendre que l'attractivité de la terre peut compensé la différence de pression.
Par exemple si l'on place une pompe capable de faire le vide au dessus d'un long tuyau (autour de quarante mètres je crois, à vérifier) dont l'extrémité plonge dans l'eau (au niveau de la surface), l'eau va monté jusqu'à une certaine hauteur dans le tuyau mais n'atteindra pas son extrémité, le reste du tuyau sera vide (d'air et d'eau).
Pareil dans un thermomètre à mercure il y a du vide (partiel) et pourtant le mercure ne rempli pas tout l'espace du thermomètre.
Bon il y a aussi le phénomène de capillarité dont on pourrait parler mais je penses que j'ai déjà suffisamment été pas clair ^^
10.5/20
feuille je crois que ton pb c'est que tu penses que la pression est la meme en tout point du tube, alors que si tu fais ce tube, il y aura un gradient de pression identique à l'atmosphère, càd passer lentement de 1atm à une pression nulle

les histoires de ballons, d'avions et de briques de jus de fruit c'est justement qu'il y a une discontinuité de pression, tu passes de 1atm à 2atm ou à 0,1atm, mais d'un coup, pas avec un gradient

bref julien a raison

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC