Si un colibri fait du surplace dans un bus et que le bus avance, il va avancer en même temps que le bus ou aller s'écraser au fond ?

10.5/20
C'est comme les astronautes dans la station spaciale internationale, ils font du surplace à 25,000 km/h et ne vont pas s'écraser au fond.
12/20
Y'a pas mal de questions sur ce sujet : un objet donné en surplace dans un référentiel donné... un peu de physique classique ne vous ferait pas de mal, c'est du programme de 4ème !

Bande de nuls *siffle*
11.5/20
Le bus avance -> Précise.
Il accélère ou il a une vitesse constante ?
14/20
Le bus avance, le colibri recule, comment veux-tu qu'ils...
11.5/20
Si le bus freine, il va s' emplaffer au fond, mais si le bus accélère, c' est l' inverse dans l' hypothèse où le bus avance bien, mais en marche arrière et dans tous les cas en effet, ils ne pourront s'... Sauf si le bus dépasse la vitesse de la lumière parce qu' alors là, d' autres paramètres entrent en jeu, mais je voudrais pas m' étendre, à part sur Samantha mais elle s' est barrée avec un alpiniste.
10.5/20
ça dépend,
Le Bus, il a un seul étage ou deux ?
Et puis le colibri, il a payé son ticket ou pas ?
Enfin est-ce qu'il y a des témoins ou bien dois-je vous croire sur parole ?
Et enfin, que foutrait un colibri qui a quand même des ailes je tiens à le rappeler à se déplacer en bus franchement
10.5/20
En fait ça dépend surtout de la vitesse initiale,
Si le colibri s'est posé dans le bus à un moment ou à un autre, son envol il le prend avec une vitesse initiale que lui impulse le bus dans le derrière et dans les pattes aussi bref avant d'arriver à un mètre de hauteur il aura parcouru 20 m en même temps que le bus, tout en étant au même endroit relativement audit.

Si par contre il trouve le moyen de speeder speeder à côté du bus qui roule jusqu'à pouvoir entrer par la fenêtre, alors qu'il essaie un peu de faire du sur place et il ira s'aplatir comme un trognon de pomme en plein poire du premier gugusse debout qui se tiendra derrière et qui sera forcément plus brun que les gugusses qui se tiendront assis à l'avant, soit-dit en passant
9.5/20
Je me demande si l'état visuel du colibri serait pas la question ?
c'est lui qui se stabilise et choisi un référentiel pour se faire, si il est aveugle? paf la vitre, ou l'inverse?!
9.5/20
Agaera avant de siffler programme de 4eme, je te signal que le bus et le colibri n'ont pas d'autre force lier que la gravité, certe si on saute dans un avion, on retombe au meme endroit, mais si on ne tomber pas comme le colibri, l'avion, le bus, on un moteur qui lui permette de garder une vitesse constente malgres les frottement et la gravité.
une fois que le colibri décolle du plancher du bus, il pert cet entrainement et se retrouve en trajectoire style obus,(à moin que le bus roule suffisament vit pour équilibré l'effet de la gravité, pour moi.
l'oiseau se crash, mais j'en suis pas sur...
mais, je suis pas sur que tu en soit certain.
maintenant si je devais pariet ma vie là dessus, c'est pas ton commentaire qui m'inspire confiance...
(je suis pas stan, il y a pas de colombien ni de tondeuse, donc ton commentaire ne risque pas de mettre fatal,mais bon utile?)
Pas très claires toutes ces réponses x)
Quand vous êtes dans une voiture, vous ne vous sentez poussés contre votre siège que lorsque la voiture accélère ? C'est le même principe ici :

Si le bus n'accélère pas après que le colibri ait décollé, le colibri va avoir une vitesse [sa vitesse initiale, c'est-à-dire celle du bus au moment où il décolle] égale à la vitesse du bus. Par conséquent, il sera immobile par rapport au bus.

Par contre si le bus accélère (ou freine) après que le colibri ait décollé, sa vitesse, [toujours égale à la vitesse du bus au moment du décollage] sera inférieure (ou supérieure) à la vitesse du bus qui elle aura augmenté (ou diminué). Par conséquent, le colibri va se déplacer par rapport au bus, en arrière si le bus accélère ou en avant si le bus freine, et risque de finir comme une tomate écrasée contre la vitre s'il ne gère pas son vol de façon à accélérer ou décélérer en même temps que le bus ;)

Au final, c'est un peu comme nous : lorsque le bus accélère ou freine, nous devons nous retenir pour ne pas être emportés, car notre corps n'accélère pas comme le bus !
10/20
Si il est assi sur un siege comme les autres passagers il avancera aussi sinon il s'écrasera au fond du bus ou dans la gueule d'un passager

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC