Pourquoi dans cerf-volant, il y a le mot cerf ? Le cerf qui je le rappelle est un mammifère terrestre vivant principalement dans les forêts.

  • 13/20
  • IzzuIzzu
  • Le 11/08/2008
10/20
dictionnaire de l'Académie française, le mot « cerf-volant » viendrait de serp-volante mot d'origine méridionale signifiant « serpent volant ».

En occitan, cerf-volant se dit sèrp-volanta et désigne bien un serpent-volant, (non pas un cerf). Boissier de Sauvages, Pierre-Augustin (1710-1795) dans son Dictionnaire languedocien-françois donne même deux variantes ser ou serp pour désigner le serpent.

Cette appellation serpent-volant ferait allusion aux textes et légendes mentionnant des serpents ailés et des dragons volants (déjà dans la Bible, Isaïe 30, 6, et encore en France au XVIIIe siècle) et aurait été appliquée par métaphore au cerf-volant artificiel. À l'appui de cette hypothèse les noms du cerf-volant en différentes langues, où ils font penser à quelque chose qui vole, à un oiseau, à un serpent ou à un dragon.

Cette étymologie est confirmée par la forme des premiers cerfs-volants apparus en Europe, qui étaient décrits comme des « dragons », ressemblant à des serpents avec leur longue queue (voir la première trace écrite d'un cerf-volant en Europe, dans Bellifortis de Conrad Kyeser, 1405).

Voici une description due à François de Belle-Forest, d'un dragon qui survola Paris le 17 février 1579 : « Il estait de merveilleuse grandeur ayant […] environ dix brasses de longueur […] avec quelques pieds et une grosse teste, ou deux, car lorsqu'il se retournait, ce qui estoit souvent, il paraissoit avoir deux testes, ayant une queue fort longue laquelle ondoyoit au vent […] les ailes ayant fort grandes et membraneuses […] Mon opinion n'est autre, sinon que sa peau est partie de la boutique d'un marchend de soye (qui est un léger taffetas) et puis, par quelque bon rieur, artificiellement accommodée en forme de dragon (chose toutefois qui ne se devroit tollérer) et porté au haut de quelque tour, puis envoyé au vent estant tousjours tenu d'un petit cordeau […] par l'artisan ou maistre de telle sottise, est faite pour aguerrir un simple peuple qui ne faut à dire que c'est un dragon comme je l'ai ouy de plusieurs : et perce, j'ai voulu escrire ce petit discours pour les en oster d'avoir. » Il est bien clair que Belle-Forest décrit là un cerf-volant, et on notera la mention de cette « queue fort longue ondoyant au vent », qui nous renvoie au serpent volant.

Le cerf, mammifère, animal à la symbolique très forte au Moyen Âge, que l'on a même parfois représenté ailé, à la manière d'un Pégase, n'a pas de rapport avec le cerf-volant, si ce n'est par cette confusion introduite lorsque le mot a été emprunté à la « langue d'Oc » pour être transcrit en bon « françois », probablement au XVIIe siècle. Les mots sèrp et cerf se prononçant de la même façon on comprend aisément pourquoi sèrp-volante ou ser-volante (signifiant serpent-volant en langues occitanes) a été transcrit phonétiquement, mais de façon erronée, par « cerf-volant » en français.

Il n'existe strictement aucun lien étymologique entre le jouet cerf-volant et l'insecte communément nommé « cerf-volant », le lucane, qui tient cette appellation populaire du fait que les grandes mandibules du mâle ont une forme qui ressemble à celle des bois d'un cerf.
14.5/20
Copier coller de WIkipedia !!
Merci d'indiquer les sources !!
13/20
au bucher katourou !! tu casse le jeu la :p c'est nul de sortir un gros copier/coller de 1 page pris sur wikipédia ou sur un dico :s
11.5/20
Que l'on se le dise, si le CERF volant s'apelle comme cela c'est du à cette période apellé moyen age, ou les cerfs (le "péon" de base en ce temps la)(le paysant quoi, zorg zorg !! ) hum je m'égare .. le cerf donc , cupide et avide, commetait des vol --) cerf volant, il faut savoir que pour empecher ces gens de voler les nobles, on les attachais à des cordes.Le temps s'écoula et naquit le cerf volant dans notre vocabulaire.
12.5/20
Vous avez tout faux!
Il y a bien longtemps, et peut-être encore plus que ça, les hommes (et les femmes, bien sûr) étaient bien plus cons (si, si, c'est possible, difficile à croire mais possible)qu'aujourd'hui. D'ailleurs, on disait souvent : regarde, il a vraiment le cerveau lent, celui-là!
Comme la croyance de l'époque voulait que les plus grands soient aussi les plus intelligents, ils eurent l'idée (quand même une!) de s'élever le haut possible grâce à des bouts de bois et du papier. Ces objets volants furent appelés " des cervo-lents " qui devint, plus tard, les cerfs-volants, on ne sait pas trop bien pourquoi, finalement.
12/20
moi je dis...il a bien fallu faire les premiers cerf-volants avec quelque chose non?
11/20
Ben justement, c'est pour ça qu'on dit "cerf VOLANT", parce que les cerfs volent pas...
11/20
et les hannetons c'est moche et con?
10.5/20
Ce sont ses cornes qui lui ont valu ce nom. D'ailleurs, les cocus, qui ont eux-mêmes de très belles cornes, sont toujours les derniers à deviner leur infortune. Ils ont donc le cerveau lent. Après, l'orthographe....

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC