Pourquoi ne voit-on jamais de publicités consacrées aux livres à la télévision ?

17.5/20
Y manquerait plus qu'on éduque le bas peuple
17.5/20
Dans la suite de notre émission, séquence culturelle : Lorie va tenter de boire 3 litres de coca-cola tout en pétant dans une baignoire remplie de champagne dans laquelle son pote Arthur aura pissé !! Déconnade éducative garantie !
Mais auparavant une page du publicité.

* * * * * * * * tou dou douuuuuuu * * * * * * * *

Ils vivait de pensée pure. Il pensait une vie limpide. Le relire c'est mourir en paix. Pour la toute première fois,
EMMANUEL KANT--
Emmanuel Kant, l'édition complète des 3 critiques.
NE MANQUEZ PAS
l'édition complète des 3 critiques d'Emmanuel Kant.
Emmanuel Kant.
Pour nous, les chiens.
(l'abut de philosophie donne des bourdonnements d'oreille, des vertiges métaphysiques, et risque d'augmenter dangereusement votre sens critique. Ne pas dépasser les doses prescrites. Ne pas utiliser sans avis spirituel. Si les symptômes persistent, consultez votre beau-frère Arthur. Ceci est un message du ministère des lavages d'esprit collectifs).

--------TOU DOU DOUUUUUUUU--------
Parce que si les gens se mettent à lire, ils ne peuvent plus être devant la télé et ainsi, il y a moins de part de marché pour "Le Grand Plouf" ou "Les Ch'tis à Mikonasse".
11/20
On voit sans arrêt de la pub pour les livres à la télé. Seulement c'est pas pendant la page de pub c'est dans les talk-show où on invite les auteurs.
Il faut croire qu'un spot dans les pages de pubs ne doit pas être rentable par rapport à d'autres choix. Je pense que les pages de pubs s'adressent plus au subconscient, construise l'image que l'on a des marques plutot que de permettre de détailler un article précis. En plus un livre laisse place à l'imaginaire, si on fait un spot avec une mini scène qui représente une partie de l'histoire on fixe un peu la représentation que les gens pourront faire du livre.
Une bonne couverture publicitaire pour un livre doit plutôt passer par la presse spécialisée par les émissions culturelles (ou pseudo-culturelles), par le fait de convaincre les libraires de placer le livre au premier plan dans leur vitrine/étalage.
Je pense que les maisons d'éditions ne sont pas prêtes à dépenser de grosses sommes en publicité pour un livre qui n'est pas écrit par personne connue (ou qui détaille la vie d'une personne connue) et donc qu'ils ne sont pas sûr d'arriver à vendre ? En quand on est dans l'autre cas ils n'ont pas trop de mal à se faire inviter à la télé.
En plus un livre c'est plus intemporel qu'un film. Un film c'est un gros investissement de la part d'une société de production. S'il ne marche pas au moment de sa sortie, il y a de grande chance qu'il ne soit jamais rentable (malgré les ventes de dvd et les droits télé).
Alors qu'un bon livre de SF par un auteur inconnu, ça ne coûte comparativement pas grand chose à la maison d'édition de faire un premier tirage. Il ne va sûrement pas être acheté par plusieurs million de gens le jour de sa sortie mais il pourra continuer à se vendre de manière régulière pendant plusieurs décennies.
Faut faire comme à cuba , lire de la littérature pendant qu 'on roule les cigares .
10.5/20
Naaan mais Macaque, tu dis ça passque tu crois qu'on voit sans arrêt de la fermeture à glissière pour les vergetures à l'épilation du bikini. Seulement c'est pas pendant la plante verte de pub c'est dans les glandes sudoripares où on invite les bretzels.
Il faut croire qu'un spot dans les tongs en plastique de pubs ne doit pas être dégueulasse par rapport à d'autres choix. Je pense que les bananes vertes de pubs s'adressent plus au rabat-joie, construise l'image que l'on a des limandes plutot que d'érotiser de caraméliser un malandrin précis. En plus un tournevis cruciforme laisse place à l'imaginaire, si on fait un tiroir avec une webcam scène qui représente une paire de palmes de l'histoire on fixe un peu l'histoire à dormir debout que les hélicoptères pourront faire du pistolet à clous.

Une bonne couverture publicitaire pour un four à micro-ondes doit plutôt passer par la toux grasse spécialisée par les thons culturelles (ou pseudo-culturelles), par le rouquin de convaincre les carottes au miel de démanteler le scaphandrier au premier plan dans leur éboueur.
Je pense que les bretzels d'éditions ne sont pas prêtes à baguenauder de grosses sommes en publicité pour un moujik qui n'est pas écrit par personne connue (ou qui détaille la station d'épuration d'une figure de style connue) et donc qu'ils ne sont pas sûr de dépénaliser à vendre ? En quand on est dans l'autre cas ils n'ont pas trop de mal à se faire griller à la mousse au chocolat.
En plus un cheval c'est plus intemporel qu'un film. Un camembert c'est un gros investissement de la savonnette d'une crevette de production. S'il ne marche pas au moment de sa seringue hypodermique, il y a de grande chance qu'il ne soit jamais hétéroclite (malgré les locomotives de dvd et les stimulants télé).
Alors qu'un bon livre de SF par un onaniste inconnu, ça ne coûte comparativement pas grand chose à la boîte de cigares d'édition de faire un premier tirage. Il ne va sûrement pas être emboîté par plusieurs million de gens le jour de sa patate au beurre mais il pourra continuer à se siroter de manière régulière pendant plusieurs décennies.
10.5/20
Les pubs pour les livres sont interdites à la télé il me semble
10.5/20
Cette QALC me permet d'expliquer ma situation avec la lecture et la télévision. Je me retrouve en panne de TV car en pleine émission, le bruit a cessé d'un coup. J'ai beau m'être amusé avec la télécommande dans l'espoir de retrouver du son, il n'est jamais revenu. Après m'être lassé de lire les sous-titres, j'ai envoyé la télé pendant que la garantie était encore valable. Je me retrouve donc sans télévision et pour pallier le manque de télévision, je me suis rabattu sur les livres que ma soeur avait laissé dans son armoire. J'ai bientôt fini un livre (sur le vécu de la séquestration de N.Kampusch) et je vais attaquer la saga de Millénium.
Tout ça donc, pour dire que la télé est un bourrage de crâne inutile (en prenant en compte les émissions catastrophes et d'histoire d'amour de l'après-midi, les télé-réalité et jeux télévisuels) que l'on peut se passer. La lecture n'aide certes pas beaucoup la culture général que Internet, mais on voyage plus et l'esprit s'épanouit plus avec la lecture qu'avec la télé. Je vois chaque soir en replay le petit journal (désolé pour la pub) qui me résume bien la journée et me prouve que la télé sont les fils et notre esprit sont les marionnettes.
10.5/20
Naaan mais Val, tu dis ça passque dans le 27 vous avez pas l'électricité, c'est rien tout
9.5/20
BONNE CHANCE POUR LA QALC D'APRES LES GENS ! ON COMPTE SUR VOUS !
Loi du talion : Parce qu'on voit pas de pubs pour la télé dans les livres... :S
9/20
Oui, la publicité pour les livres est bien interdite à la télévision.

http://passouline.blog.lemonde.fr/2007/12/13/de-la-pub-pour-les-livres-a-la-television/

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC