Pourquoi prononce-t-on segonde alors que ça s'écrit seconde ?

6.5/20
Parce que ça ferait [c'est con-de?]
17/20
Bon et sinon, Google est ton ami.

C'est du copier coller que je te fais :

C'est une question de phonétique historique.
Le G est une occlusive dorso-vélaire sonore, qui correspond à la sourde K... Dans le mot latin "secundus", le K situé devant une voyelle vélaire s'est sonorisé en G à la fin du IVe siècle, comme de nombreuses consonnes sourdes intervocaliques. Cela est dû au fait qu'une consonne située entre deux voyelles tend à s'affaiblir et subit l'influence "sonore" des voyelles situées autour d'elle.
On continue néanmoins d'écrire avec un "c" en souvenir de l'écriture latine qui correspondait à la prononciation. C'est une graphie conservatrice, comme très souvent en français ("s" entre deux voyelles se prononce "z" pour la même raison, par exemple).
15.5/20
Pour résumer le message précédent à l'intention de ceux qui n'auraient pas compris, c'est une graphie conservatrice anciennement sourde intervocalique devenue occlusive dorso-vélaire sonore, due à l'évidente voyelle vélaire.

C'est trivial !

On peut même ajouter pour les enfants de 5ans qui liraient ce post que le rhotacisme synchronique que subit la désinence est bien moins ontologique que la palatalisation des labiales de sa déclinaison nominale... à moins bien sûr de voir cela simplement comme un amuïssement du k consonantique, une métaphonie découlant de la paresse articulatoire.

Pardon ?
Si j'ai compris ?
Non.
J'ai balancé les mots au hasard. Avec un peu de chance, ça veut dire quelque chose sur la fin !
OK je sors.
=)
10/20
Ca se prononce "seGonde" !!! *o*
Fallait le dire avant...
;)
10.5/20
Oh mais bien sur, Tiger, je te remercie. Grâce a toi, tout s'éclaire dans ma tête, ce qu'à dis No Name devient tout de suite beaucoup plus compréhensible.
14/20
Cette question n'est pas si gon que ça!
9.5/20
Pour donner à Tiger l'occasion de nous culturer... dans la joie...:-)
9.5/20
Sérieusement, pour ceux qui n'ont pas comprit:

Essayez de prononcer seconde avec un "c", balèze, non? Hein? Quoi? prononcez le "c" de façon à se qu'on l'entende bien, qu'on sache qu'il est la! Pas facile, n'est-ce pas?

Ou alors on adopte la règle qui dit qu'un "c" entre deux voyelles devient un "s":
"sesonde"
Hmmm. Ayez pitié des mal-entendant s'il vous plait..

Donc voilà, avec un "g", on entend mieux la séparation entre le "e" et l"o", seguonde. Plus sympa, non?

Mais voilà, en France on est des cons de conservateurs à deux francs (respect de la connerie des anciens, etc...), alors on respecte l'orthographe d'origine, même si avec une hypocrisie flagrante, on s'en fiche pas mal.
12.5/20
Ze reberzie beaugoup Tijer et Do dabe, le vranzais be parais beaugoup blus zimple bintenant.
Vive l'ordograve zimplivié!
8/20
pas "segonde" !!! "se-con-de" !!!! rho la laaaa !
9.5/20
Pourquoi, aussi, prononce t-on le smig alors que c'est "le smic"?
9/20
Parce que ça se prononce seconde. C'est juste qu'on le prononce faux car, dit vite, on comprend "G" à la place de "C", du coup c'est devenu une habitude pour tout le monde de dire G
10.5/20
Pour bluesky on dit smig car avant c'était smig (garanti) comme on dit encore rmi au lieu rsa..
9.5/20
Mais alors pourquoi on ne prononce pas " Agadémie"... le c est bien entre deux voyelles... ( et plein d'autres exemples... )
Boncours merzi pouz lez zexplizations zest zimpas
9.5/20
Et après ça on va dire que la langue Française n'est pas compliquée !!! l'explication de NO NAME ne m'a pas Gonvaincue mais il faut dire que je suis un peu Gone. Merci quand même.

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC