Pourquoi la pomme est le fruit du péché, et pas la pêche?

  • 17/20
  • KikaKika
  • Le 03/02/2013
12/20
Parce que les pommes c'est bon, et qu'avec la religion ce qui est bon est interdit
5/20
Un vrai repère à anti-religieux qalc c'était bien plus sympa avant :(
10.5/20
@Guy Lee
Désolé, si j'avais su que ça te toucherait, je me serai retenu de dire cette connerie. Surtout que je suis croyant...
9/20
Parce que le tout puissant en a décidé ainsi ! ☼
12/20
Les pommes c'est le mal parce que ça fait murir les bananes trop vite. Et les bananes elles avaient rien demander. :(
8.5/20
Naaaan mais vous dites ça passque vous croyez que dieu existe, c'est tout
9/20
Mais non, le fruit de péché c'est la femme, d'ailleurs toutes les femmes sont des fruits, c'est bien connu.
12/20
La vérité c'est qu'Adam a violé une pomme-pomme-girl, voilà pourquoi
10/20
Oui, ce jour là Ève n'avait pas la pêche. Heureusement Adam avait la banane. Ou plutôt malheureusement, parce que c'est à cause de ça qu'elle est tombée dans les pommes.
11/20
Il a ramené sa fraise et lui a mis une tarte.. Pile dans la poire..
11/20
Parce que la pêche melba, alors que la pomme sautée !
10.5/20
A la base c'est une pêche, c'est pour cela qu'on dit que nous somme tous des pêcheurs!
8/20
@jowy: mais, à la base c'était un poisson.
On parle jamais des salsifis sur QALC... je me sens un peu rejeté :'(
10.5/20
Hey, vous saviez que les salsifis (genre Tragopogon) sont des plantes herbacées appartenant à la famille des Astéracées (ou composacées) ? Il en existe diverses espèces sauvages, souvent méditerranéennes, mais on connaît surtout le salsifis cultivé (Tragopogon porrifolius), dont on consomme les racines cuites et les jeunes pousses en salade, ainsi que la grande bardane, dans la cuisine japonaise. Il faut cependant préciser que la plupart des salsifis consommés actuellement sont en fait des scorsonères.
Le terme latin « Tragopogon, -onis » vient du grec Tragopogon, formé de tragos, le bouc et pogon, la barbe par référence aux aigrettes barbues qui surmontent les fruits. Le genre Tragopogon comprend environ 150 espèces originaires d'Eurasie. Le salsifis cultivé (Tragopogon porrifolius L.) est une plante herbacée de la famille des Astéracées et du genre Tragopogon, cultivée pour sa racine riche en inuline. Le terme désigne aussi cette racine, consommée comme légume. Nom commun : salsifis à feuilles de poireau, salsifis blanc, barbe de bouc, cercifis commun. de: Haferwurzel, en : oysterplant, es : barba de cabra, it : salsifi, barba di becco. Attention : De nos jours, le vrai salsifis n'est pratiquement plus cultivé. Le salsifis des marchés est toujours la scorzonère (Scorzonera hispanica), qui a une racine noire. C'est une plante herbacée bisannuelle, atteignant un mètre de haut, à feuilles longues étroites, d'une couleur vert gris. Les inflorescences sont des capitules isolés groupant des fleurs violettes. L'involucre, qui comporte 5 à 12 bractées soudées ensemble à la base, est plus long que les fleurs. Les fruits, des akènes, sont prolongés par un bec qui porte une aigrette de poils plumeux. La racine pivotante est charnue, lisse, blanc jaunâtre, longue d'environ 20 cm. Cette espèce est originaire d'Afrique du Nord, d'Europe méridionale et d'Asie Mineure (Turquie). Elle est naturalisée dans toutes les régions tempérées. Le salsifis préfère une terre profonde meuble et fraîche. La multiplication se fait par semis au printemps, de mars à mai. La récolte peut se faire environ sept mois après le semis, à partir d'octobre et durant tout l'hiver. En culture maraîchère, le salsifis tend à laisser la place au scorsonère, plante vivace qui peut rester en place au-delà de la deuxième année. Les racines, d'un goût un peu sucré, se consomment cuites de diverses manières : sautées en ragoût, en salade, à la sauce béchamel. Les jeunes feuilles peuvent se consommer crues en salade. Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis) est une plante herbacée bisanuelle appartenant à la famille des Asteraceae. On l'appelle également barbe-de-bouc du fait que son capitule, presque toujours fermé, laisse simplement dépasser quelques poils blanchâtres ou brunâtres semblables à une barbiche. Comme celui des pissenlits, l'akène plumeux du salsifis sauvage agit tel un parachute qui entraîne au loin les graines avec la complicité du vent.
Et maintenant salsifi, hein !
14.5/20
La pomme n'est point le fruit du péché, mais du pommier!
10/20
La pomme est bien le fruit du pommier et du péché mais pas du pêcher…
9/20
Parce que la pêche s'écrit pareil que la pêche (le loisir) qui au tout début du début marchait lorsqu'on pêchait avec des pêches, d'où le nom de la pêche. Mais Eve a vu un serpent sur le pêcher donc elle a pris une pomme sur un pommier sans serpent pour pêcher, en pensant que pêcher avec une pomme marcherait autant que pêcher avec une pêche. Et ca a marché, puisqu'elle a pêché avec et qu'Adam a mangé le produit de sa pêche, pêché avec une pomme au lieu d'une pêche. Dieu n'a pas accepté qu'on puisse pêcher avec une pomme alors qu'il pensait avoir trouvé la seule technique de la pêche avec une pêche. Donc la pomme est devenu un fruit défendu, depuis qu'il avait le même rôle que la pêche, c'est à dire, bien sûr, pêcher. Mais comme on pouvait pas dire que c'était une pêche, puisque c'était une pomme, on a dit 'fruit du péché', pour expliquer que c'était le fruit qui se rapprochait pas mal du fruit du pêcher : qui lui est la pêche; et que la pomme, hélas, est mal aimé de Dieu.
Et c'est pourquoi la pomme est le fruit du péché, et pas la pêche.

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC