Pourquoi, quand j'ai envoyé un commentaire puis que je le relis une fois publié et que j'y vois une énorme faute, j'ai une sorte de poussée d'adrénaline mêlée d'un sentiment de honte ?

13.5/20
Parce que t'es pas trop con. Quoique…
12.5/20
J'ai vraiment lu
ta question en faisant
une pause sonore à chaque
retour à la
ligne
11.5/20
T'inquiètes, les trois quarts de tes lecteurs n'y verront que du feu, un huitième ne relèvera pas parce qu'ils savent que ce n'est pas ton genre, un seizième parce qu'ils n'en ont rien à cirer d'instruire autrui un trente deuxième parce que ça ne se fait pas, de mettre les autres dans la gêne, mais tu feras quand même le bonheur du trente-deuxième restant, si peu sûrs d'eux qu'ils ne jouissent que quand ils ramènent leur "science" de préférence, à peu de frais.

Cela dit, si l'adrénaline me semble un peu bezef dans l'auto-flagellation masosoique, une ch'tite honte me semble être un bon signe.
10.5/20
C'est bon les poussées d'adrénaline !

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC