Pourquoi dans les bouquins y a-t-il toujours au moins 3 pages blanches inutiles ?

  • 13.5/20
  • JumpJump
  • Le 16/10/2008
14.5/20
au debut, les couvertures étaient d'une matiere qui se degradait un peu et salissait la premiere page. On a mis une blanche en protection, et l'usage est resté.
11.5/20
Pour que tu puisses y noter des remarques ou faire dédicacer le livre ...
9.5/20
demandes a feuille
12/20
C'est juste une question de format de page A4, A3 etc; chaque page d'un livre est une seule pliée en 4 du coup,çà laisse des vides, ho comment je me la pète, pour une fois que je sais un truc bon ok je me tais
15/20
Si tu n'aimes pas la fin d'un roman, ça te permet d'écrire celle que tu veux.
10.5/20
@ Nat : t'as tout faux. les livres sont pas imprimés sur des formats Din (A3, A4, etc). Ces formats sont uniquement utilisés en bureautique, mais certainement pas en impression.
10/20
Car quand un livre est imprimé, les pages sont collées entre par "paquets" et chaque paquet à le même nombre de page, donc à la fin du livre, il reste généralement des pages inutilisé dans le dernier paquet mais que l'on garde comme même car la machine est automatique et ne détecte pas si le roman est fini ou pas elle se contente de coller les pages. j'espère que vous avez compris ^^
11/20
Un prof de graphisme et de composition de page m'a appris un jour que c'était pour habituer le lecteur au format. Ce n'est pas qu'une question d'usage ou de tradition. Mais plutôt une opération de communication avec l'inconscient du lecteur.
12.5/20
Bon, une réponse un peu plus précise :) :
les pages d'un livre sont souvent imprimées sur de très très grandes feuilles, recto et verso, de façon telle que les pages se font face, tête bêche par exemple.
De grandes machines (des "plieuses"), munies de couteaux, permettent de plier ces grandes feuilles en 2, en 4... selon des schémas bien précis, pour former des "cahiers". Il peut y avoir des cahiers de 8 pages, de 12 pages etc.
32 et 64 pages étant pour les livres, les plus courants.
Plie 3 feuilles en 4, et empile les, en mettant du même côté le pli. Coupe un milimètre en bas, un milimètre en haut, et ça y'est, tu as un beau livre!
Ca fonctionne exactement pareil, dans une imprimerie:
un livre est constitué d'un certain nombre de cahiers, qui sont superposés les uns sur les autres. Par exemple: 64+64 (tu remarqueras que souvent, le nombre de pages d'un livre est divisible par 64: évidemment, plus le nombre de cahiers est petit, moins ça prend de temps à imprimer (2 feuilles r/v pour un livre de 128p!))
Sur le côté du pli, les cahiers seront assemblés (cousus, collés...) et on y collera la couverture.

Il est possible d'imprimer un livre faisant 124 pages, en décomposant 124 en plusieurs petits cahiers (par exemple: 64 + 32 + 16 + 12)
Mais par économie, mieux vaut faire 2 cahiers de 64 pages, et laisser quelques pages blanches, plutôt qu'économiser du papier, mais perdre du temps en calage machine, en temps d'impression, en temps d'assemblage de l'ouvrage...
J'espère que c'est clair :)
7.5/20
aucune de vo reponse son bonne vou dites nimporte koi lol

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC