Pourquoi le bac n'intègre pas une épreuve de QALC?

11/20
Parce peu de gens l'auraient sinon
10.5/20
Jaunes n'a pas réussi l'épreuve des qalc ,c'est pourquoi il a préféré changer de pseudo .Eh!faut assumer mon grand !
10.5/20
Cette question n'a pas un rapport avec une autre question plus loin?
l'histoire de QALC+2 et tout ça
RALC
Et la philosophie, c'est quoi ?
9.5/20
Parce sinon y'aurait que kek qui l'aurait eu
10/20
Quant A La Culture....
10/20
Remarque, y'aurai peut-être plus de gens qui passerait si on mettait des QALC à la place de la philo...
10.5/20
La philo...
Tu peu nous aider philoskat ?
10/20
Tout simplement car on ne saurais pas qui est le plus con entre les examinateurs ou celui qui fait l'épreuve !
11/20
Bien sûr toinou, c'est très simple, il suffit de savoir qu'en tant qu'ego, le monde est constitué en tant que monde « objectif », en ce sens de monde existant pour tout être, se révélant dans la communauté intersubjective de connaissance tel qu'il est. Donc doit déjà être constitué un sens de « tout être » pour qu'en relation avec ce sens, il puisse y avoir un monde objectif. Cela implique qu'il doive y avoir à la base un premier sens de « tout être » donc aussi un premier sens d'autrui, qui n'est pas encore le sens habituel, de niveau plus élevé, à savoir le sens : « tout homme », sens qui vise un réel dans le monde objectif, donc qui présuppose déjà la constitution du monde.
L'« autre » du degré constitutif inférieur renvoie alors, conformément à son sens, à moi-même ; mais à moi non pas en tant qu'ego transcendantal, mais en tant que moi psycho-physique mien. Même celui-ci ne peut donc pas encore être moi, homme dans le monde objectif, dans le monde dont l'objectivité ne doit être possible par lui que d'une manière constitutive.
Cela renvoie à son tour au fait que ma corporéité matérielle qui est, d'après son sens, spatiale et qui est un membre d'un environnement comprenant des corps étendus dans l'espace, qui est membre d'une nature — à l'intérieur de laquelle s'oppose à moi le corps d'autrui — on est renvoyé, dis-je, au fait que tout cela ne peut pas encore avoir la signification de ce qui appartient au monde objectif. Mon moi psychophysique premier en soi (de genèse temporelle il n'est point ici question, mais de couches constitutives), en relation avec lequel autrui, premier en soi, doit être constitué, est, on le voit, membre d'une nature première en soi qui n'est pas encore nature objective, dont la spatio-temporalité n'est pas encore spatio-temporalité objective, en d'autres termes, qui n'a pas encore les traits constitutifs provenant d'autrui déjà constitué. En liaison avec cette première nature apparaît mon moi psychique en tant que gouvernant dans cet élément matériel qui appartient à cette nature et qui s'appelle mon corps matériel en tant qu'exerçant dans ce corps d'une manière unique des fonctions psychophysiques, en tant qu'« animant », conformément à l'expérience originelle, ce corps qui est corps unique.
On comprend alors que cette première nature (ou monde), cette première objectivité qui n'est pas encore intersubjective, est constituée dans mon ego comme quelque chose m'appartenant en propre, au sens fort, dans la mesure où elle ne recèle pas encore en elle quelque chose d'étranger au moi, c'est-à-dire dans la mesure où elle ne recèle rien qui dépasse, par l'inclusion constitutive de moi étrangers, la sphère de l'expérience vraiment directe, de l'expérience vraiment originale (ou de ce qui provient d'elle). D'autre part, il est clair que c'est dans cette sphère de ce qui appartient en propre, de façon primordiale, à mon ego transcendantal que doit résider le fondement de la motivation pour la constitution de ces transcendances authentiques qui dépassent ce qui appartient ainsi en propre à l'ego, qui surgissent en tant qu'« autres » (en tant qu'êtres psychophysiques autres et ego transcendantaux autres) et moyennant cela rendent possible la constitution d'un monde objectif au sens courant : un monde du « non-moi », de ce qui est étranger au moi. Toute objectivité prise en ce sens est ramenée d'une manière constitutive au premier élément étranger au moi, sous la forme d'« autrui », c'est-à-dire du non-Moi sous la forme « moi d'autrui ».
10/20
T'es prof ???!!!
10.5/20
Euh, j'arrive pas à tout lire philoskat, tu nous fait un résumé?
10/20
Obséquieuse lypémanie tétramaze
10.5/20
@Philoscat: dis moi que c'est pas ça le résumé!!!
10/20
De omni re scibili, et quibusdam aliis
10.5/20
Je renonce...
9.5/20
$-)
10.5/20
Philoskat...aaah philoskat tu fais beaucoup de répétition tu sais?
RALC
11/20
@Philoskat
Ce texte, c'est de ta création ou c'est un copier↯collé d'un "résumé" d'un de tes super fichiers - par ex à la question : http://www.qalc.fr/question/Pourquoi-toujours-survet-bougent-jamais-71390 ¿?
11/20
Ego, ça veut dire "sois même" ???
De toute façon, même avec cet indice je ne pense pas que comprendrais...
12/20
Philoskat est un imposteur.
Il a oublié le titre: "intersubjectivité et monde de l'expérience pure"....

http://www.alafoliesophie.com/anthologie%20autrui/autruiHusserl1.html
12.5/20
Philoskat: Tu es convoqué au conseil de discipline de QALC.
Les Qalconautes décideront de ton sort.
11/20
Ah, il y en a tout de même un qui est allé chercher l'origine du texte !
10/20
@philoskat
Je savais que tu ne l'avais pas écris mais je ne sais pas ou tu l'avais copié et je n'ai pas cherché mdr
Sinon, je vote pour ton exclusion pendant 25 minutes à compter de la fin du conseil
RALC
10/20
Certes, mais j'eusse pu. Donc ce procillon n'est pas idoine et de toute façon ce plaid me paraît bien peccant
10/20
@philoskat j'ai compris ta dernière phrase, c'était trop simple pour un être de ton acabit
RALC
10/20
C'est fou ce qu'on apprend ici...

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC