Le Paradis des masochiste n'est-il pas plutôt l'Enfer que le Paradis?

  • 15/20
  • NanaNanaNana
  • Le 23/12/2011
15.5/20
Quoi ? Je vais quand même pas m'en faire parce que t'as pas un radis !

-->
15.5/20
En même temps...
Entre le paradis avec les saintes (sœur Thérèse, sœur Emmanuelle...) et l'enfer avec les démones sadomaso trop bonnes vêtues de cuir, le choix est vite fait.
Ahem... tout compte fait, vous avez 8 heures.
11.5/20
Le Paradis? Vraiment? Toute la sainte journée à prier assis sur un nuage? Erm...laissez-moi réfléchir... :P

Philoskat, je crois que ton excelllllllent jeu de mot est passé inaperçu...Allez, +1 pour amorcer la pompe!

Nakys, dis-moi, tu nous gâte!
15.5/20
Ah, au fait, on dit que les bons musulmans auront 70 vierges à leur disposotion, mais pour les bonnes musulmanes? 70 verges?
Ben quoi, on peut rêver, non?

OK, OK, poussez pas, je sors.
11.5/20
Je vois que les avis divergent. ;-)
Je suis plus modeste que Cécédille....
10/20
@Muse : « Vergent ! »
→[]
13/20
Il était une fois, un homme, très croyant et plein de bonne volonté. Il occupait sa vie en prières et en bonnes actions, il distribuait tous ses biens aux pauvres, portait secours aux malades, hébergeait les errants... Un jour, il rencontra un homme d'église et lui posa une question qui le taraudait : Croyez-vous que j'irais au Paradis, que Dieu est content de moi ?
Celui-ci lui répondit : Es-tu heureux de ce que tu fais, y prends-tu du plaisir ?
Je suis très heureux, tous les jours j'essaie de faire des bonnes actions et cela me comble de satisfaction.
Donc tu fais ce qui te plais de ta vie, et cela ne te coûte aucun effort ?
C'est bien cela.
Alors crois-tu que Dieu va se satisfaire de ton comportement ?
???
Si tu veux prouver à Dieu que tu l'aimes, tu ne peux le faire qu'en faisant des sacrifices. En faisant tout ce qui te répugne, en souffrant de ce que tu fais ! C'est par cette souffrance que tu prouveras ton amour à Dieu et que tu gagneras ta place au Paradis.
Ainsi parla l'homme d'église.
A partir de ce jour, notre homme se mit en devoir de changer son comportement : Il cessa de donner aux pauvres, il chassa ceux qu'il hébergeait, désormais il détournait la tête lorsqu'il croisait un mendiant. Au début, ce changement lui était insupportable, il en perdait le sommeil, mais petit à petit, il s’y fit.
Alors, il se dit qu’il devait faire encore plus. Il se mit à voler, oh juste des petites choses, puis des choses de plus en plus grandes. Devenant riche, il prit quelques serviteurs qu’ils se força à traiter comme des esclaves, les battant et les terrorisant avec horreur, mais c’était cette souffrance qui lui ouvrirai la porte du Paradis, il en était persuadé.
Pourtant cela n’était qu’une étape sur son chemin de croix. Il devait aller plus loin, encore plus loin. Après avoir bien réfléchi, il réunit tout son courage et se jeta sur une femme pour la violer. Ce fut une terrible épreuve pour lui, mais au moins, il en était sûr, Dieu serait content.
Enfin, sacrifice suprême, il se força à tuer des êtres humains, à faire couler le sang. Tuer des hommes, des femmes, des enfants…
Rares sont ceux qui vont aussi loin dans l’ignominie et avec autant de dégoût de ce qu’il font . Mais que ne ferait-on pas pour aller au Paradis ?
Un jour, enfin, il fut capturé, jugé, condamné, et décapité. Au premier rang de la foule venue assister à l’exécution, un homme leva la tête et son regard croisa celui du condamné. Alors que l’un tremblait de tous ses membres, l’autre éclata de rire. Le condamné venait de reconnaître celui qu’il avait croisé un jour et qui avait changé sa vie. Et, la vérité lui apparut dans toute son horreur en un instant : Cette face hilare, ces yeux glacés ne pouvaient appartenir qu’à Satan.

Voilà, c’était le conte de Noël.
13/20
Salut les gens, mon histoire ne répond pas vraiment à la question, mais c'est noël et moi aussi je vais vous raconter un conte de No-well :

Conte de Noël

Il était une fois un homme parfait et une femme parfaite qui se rencontrèrent. Après s'être fait la cour, ils se marièrent. Leur union était bien sûr parfaite.

Une nuit de réveillon de Noël, ce couple parfait conduisait leur voiture parfaite le long d'une route déserte, lorsqu'ils remarquèrent quelqu'un en détresse sur le bord de la route. Étant parfaits, ils s'arrêtèrent pour donner leur aide. La personne en détresse était le Père Noël, avec sa hotte remplie de cadeaux. Ne voulant pas que des milliers d'enfants soient déçus une veille de Noël, le couple parfait prit le Père Noël et ses jouets à bord de leur voiture parfaite et l'accompagna pour la distribution de cadeaux.

Malheureusement, à cause du mauvais temps, le couple parfait et le Père Noël eurent un accident ! Seulement l'un d'entre eux a survécu à cet événement dramatique.

Lequel ?

La femme parfaite a survécu. En fait, c'est la seule personne de cette histoire qui existe vraiment! Tout le monde sait que le Père Noël et l'homme parfait n'existent pas !

Les femmes arrêtent de lire à partir d'ici, c'est la fin de la blague.

Les hommes peuvent continuer ! Donc, si le Père Noël n'existe pas, pas plus d'ailleurs que l'homme parfait, la femme parfaite devait forcément conduire... Ça explique l'accident !
D'autre part, si vous êtes une femme et que vous êtes en train de lire, ça illustre une autre vérité , les femmes n'écoutent jamais ce qu'on leur dit !
10.5/20
Personne n'est parfait et personne n'ira au paradis, comme ça, pas de jaloux !
14/20
@Cécédille:
les "bons" musulmans, avec leurs 70 vierges: C'est l'enfer!!!!
Imagine: L'éternité avec 70 nana dont personne n'a jamais voulu.(trop moches, trop connes, trop....)
14.5/20
Je conseille, aussi, aux vierges de vite se faire dépuceler sous peine de finir en burka avec un gros barbu en djellaba tout le restant de l'éternité.
C'est, peut-être, ça l'enfer!
10.5/20
@Nana : si on suit ta logique, alors le Paradis serait l'Enfer des masochistes ?
12/20
@ OuPs,au sujet de ta deuxième réponse, de ce côté-là je suis tranquille depuis belle lurette.......
Pas de burka en perspective pour moi c'est déjà ça!!!!!

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC