Juridiquement, a t'on le droit de porter plainte pour publicité mensongère contre l'auteur de "l'histoire sans fin"?

11.5/20
Tu peux tenter mais tu risques de te retrouver dans une procédure sans fin.
10/20
Procès verbal pour publicité mensongère contre un titre de ivre?
Tu va rester sur ta faim.

J'ai essayé contre l'"encyclopédie universelle" car ils n'ont pas précisé qu'il fallait la lire, arnaqueurs!
11.5/20
C'est marrant de voir comment un jeu de mot fini par évoluer.
D'abord on fait un jeu de mot pour plaisanter, et ensuite les gens oublient le jeu de mot initial et croient qu'il y a une erreur.
On observe également le même phénomène avec les rumeurs ou les légendes: la vérité est travestie jusqu'à devenir méconnaissable.

Mais en fait il n'y a aucune erreur dans ce titre. L'histoire sans fin est juste l'histoire d'un garçon qui trouve un livre. Sauf que ce livre n'a pas de fin, à savoir que la fin n'est pas écrite dans le livre... et je vais m'arrêter la pour ne pas spoiler.

Et si on voulait trafiquer ce titre en disant que l'histoire fait référence à elle même, alors:

Soit sans fin signifie que l'histoire ne finit jamais et continue indéfiniment, et dans ce cas on ne peut pas prouver qu'il n'y aura pas de suite.

Soit sans fin signifie que la fin n'existe pas, et ceux qui rétorquent que cette histoire a pourtant une fin, je leur répondrai que s'ils se posent la question c'est bien que cette histoire n'est pas terminée et il semble bien en effet que ce soit loin d'être le cas.

Donc juridiquement, oui tu peux porter plainte mais tu auras effectivement une procédure sans fin comme dit le VDD de mon VDD, à savoir qu'elle n'aboutira pas.
J'avais le même style de question avec "le vin de merde" qui ma foi ne l'est pas (de merde) et qui est même pas mal du tout.

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC