Comment ça se fait que peu importe la couleur du savon, la mousse est toujours blanche ?

Ben mince, alors! Le savon est raciste! Même le savon noir! O_O :(
la mousse de biere aussi est blanche
6.5/20
peut-être que la mousse est de la même couleur que la peau de la personne qui se lave, non?? Bon ok, je sais que c'est faux, mais j'aime dire n'importe quoi (comme 90% des QALConautes, quoi...)
RALC
11/20
Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse...
Tu vois RALC, moi aussi j'aime dire n'importe quoi!
15/20
Les bulles de la mousse ont une surface double* qui les rendent irisées. Quand il y a beaucoup de bulles qui brillent des couleurs de l'arc-en-ciel dans toutes les directions, ça fait du blanc...

* Pour ceux qui ont bouffé de la saponification en terminale, c'est les allumettes avec le côté hydrophobe et l'autre lipophile !
Souvenirs souvenirs...
9/20
@Muse
90% des qualconautes disent n'importe quoi, j'ai jamais dit qu'il n'y avait que moi
RALC
et sisi, ça fait un temps qu'on la voit plus
11/20
ça mousse surtout si tu le fais tomber dans la douche...
10.5/20
@Ralc : Sissi vient de donner preuve de vie sur la question "age des qalceurs"...
11/20
Ok, c'était y a plus d'une semaine!!! Enfin bon retournons à nos mou...euh savon!
RALC
biere qui roule n'ammasse pas mousse
9/20
@Tiger: mais franchement arrête de raconter des trucs vrais n'importe comment! Le coup de l'arc en ciel, c'est dû à un reflet comme la lumière du soleil sur une couche nuageuse. Si les bulles de savon n'ont pas de couleur c'est juste parce qu'il n'y a pas assez de matière pour retenir les photons qui ne sont pas de la couleur du savon. Et ne me dis pas que tu t'en lave les mains!
10/20
@olive76
C'est ça, et dans les vitres non plus il n'y a pas assez de matière. Pourtant une feuille de papier 100 fois plus fine peut avoir une couleur... non?
On aura tout lu...

Pour répondre à la question, c'est surement du au fait que les colorants du savon se dissolvent dans l'eau, et perdent ainsi leur couleur. Et/ou aussi, comme cela a été dit, que les bulles sont formées par des molécules de savon, mais pas de colorant, ce dernier n'ayant pas la double propriété lipophile/hydropobe.
10.5/20
@haha: excuse moi de ne pas avoir donner assez de détails, mais il me parait évident que toutes les matières ont des propriétés différentes, et c'est aussi valable pour l'opacité. Tu ne peux pas comparer une feuille de papier avec du verre ou du savon et leur appliquer les mêmes théories!
Prend le cas du verre (blanc): une simple vitre de 4 mm d'épaisseur laisse passer la lumière, mais un bloc de 1 mètre d'épais est totalement opaque. C'est donc bien la quantité de matière qui est en cause.
Mais ce n'est pas le seul facteur qui interviens: la transparence d'un matériau n'est que relative, par exemple un verre totalement translucide à nos yeux est opaque pour les infra rouges et ultra violets (c'est pour ça qu'on ne bronze pas derrière une vitre) à cause d'un phénomène de vibrations à l'échelle atomique.
En ce qui concerne les bulles de savon, l'épaisseur de la paroi d'une bulle est de quelques nanomètres, donc quelque soit la couleur du savon à la base les bulles seront toujours transparentes. (On peut même rendre transparent une feuille de métal!)
Si les bulles sont irisées, c'est un peu différent des couleurs de l'arc en ciel qui sont organisées par un effet prismatique. Les couleurs d'une bulle ne sont pas organisées et apparaissent de façon aléatoire sur la surface. La paroi de la bulle est faite de trois éléments: un film d'eau en son milieu et de chaque côté un film amphiphile, c'est à dire qui possède des molécules qui à la fois aime et déteste l'eau. Ces molécules s'organisent côtes à côtes autour du film d'eau, le côté hydrophile en contact avec l'eau et le côté hydrophobe en contact avec l'air. Et le phénomène d'irisation vient du fait que certain rayons lumineux sont réfléchis par la première couche de molécules de savon, alors que certains la traversent et sont réfléchis par la deuxième, ce qui différencie la longueur d'onde des deux rayons même si au départ elles étaient identiques.
Et pour finir, le colorant se dissout dans l'eau mais ne disparaît pas, il est simplement en quantité insuffisante pour être visible.
Si maintenant une quelconque raillerie te reviens à l'esprit renseigne toi avant de vouloir me plomber.
Mais bon aller sans rancune!
11.5/20
et ben bravo! moi je crois bien que vous deux vous voulez juste vous faire mousser.
10/20
@ Bébéquille: oui! Pendant que toi tu bulle...
10.5/20
@olive76
Tu prêches un convaincu concernant les différences de propriétés optiques, réfléchis : c'était le sens de mon exemple exagéré.
=> Ton "il n'y a pas assez de matière pour retenir les photons qui ne sont pas de la couleur du savon" ne veut rien dire.
Ta remarque concernant l'épaisseur du verre non plus d'ailleurs.

Ensuite, tu racontes carrément n'importe quoi : non, un métal ne peut pas être "rendu transparent" au spectre visible en amincissant l'épaisseur de l'échantillon. Le seul métal que l'on sait rendre transparent, c'est le sodium, et ça se fait à deux millions d'atmosphères en pression. Un peu plus coton à réaliser que ce que tu laisses entendre.

Pour l'irisation => aucun rapport avec la couleur (le colorant) du savon.
Et, non, on ne "différencie" pas la longueur d'onde d'un photon (encore un truc qui ne veut rien dire) en le réfléchissant deux fois plutôt qu'une.
Si on prend un rayon continu de lumière visible, une partie est effectivement réfléchie par la première interface et une seconde par la deuxième. Sauf que, la distance entre les interfaces (appelée communément "épaisseur de la bulle"...) induit une différence de marche entre les photons réfléchis par le première ou la seconde interface. On a alors interférence, et donc, des couleurs puisque l'on part de lumière blanche.
On a de nouveaux photons (couleurs), constitués de superpostions des photons réfléchis sur l'une ou l'autre interface, mais pas "différenciation" ou je ne sais quoi.
Et si c'est aléatoire, c'est parce que la différence de marche (= épaisseur de la bulle) est aléatoire (on parle de gradient d'épaisseur tant qu'à faire) et que la bulle est sphérique (eh oui, l'angle d'observation compte aussi).

Et enfin, je n'ai jamais écrit "le colorant disparait" mais "le colorant se dissout", tu peux rajouter "puisque l'eau est en excès". Et, oui, si tu veux, si on met trop de ce colorant dans un verre d'eau, on aura de la couleur, mais ça, c'est de la saturation, rien d'autre.
Disons que tu n'as pas fait attention, c'est tout...

Sans rancune ?
9/20
Sans rancune parce que finalement tu avais raison: on aura vraiment tout lu !!

Proposer une réponse

Poser une question Valider des questions
les tshirts QALC